Accueil > 6 conseils optimiser ses placements en Bourse

6 conseils optimiser ses placements en Bourse

Entreprendre.fr

S’il n’existe pas de réponse miracle – sinon tout le monde l’appliquerait avec bonheur –, il existe cependant quelques règles de comportement qui évitent les principales erreurs :

1. Diversifier ses investissements
Le mieux est de se diversifier sur plusieurs domaines d’activité. Les secteurs alimentaires et pharmaceutiques sont généralement des bons compléments aux secteurs de production de biens durables, comme l’industrie automobile. Si un investisseur peut s’intéresser à un secteur en particulier, il peut bien entendu investir dans les entreprises qui y évoluent.

 

à lire aussi

 

Mais il faut alors diversifier les types d’entreprises afin de diversifier les risques, en associant par exemple des start-up innovantes présentant un fort potentiel de croissance avec des entreprises plus installées,  solides et possédant un savoir-faire historique ;

 

2. N’investir que l’argent dont on n’a pas besoin

Même s’il est toujours possible de revendre ses actions, il y a des périodes de baisse, parfois longues, où il est impératif de pouvoir attendre. La Bourse n’est pas destinée à placer des liquidités mais bien à investir sur des positions à moyen ou long termes. C’est encore plus vrai lorsque les fonds sont placés dans un PEA, puisqu’ils sont bloqués pendant 8 ans sous peine de perdre les avantages fiscaux ;

 

3. Attention à l’effet de levier

Il peut être tentant de vouloir multiplier les gains potentiels en spéculant sur des montants supérieurs à ses disponibilités. Mais il s’agit d’un investissement à crédit, qui augmente dans les mêmes proportions les risques de perte ;

 

4. Donner du temps au temps

L’expérience montre que les tendances finissent toujours par s’inverser. Lorsque la situation semble délicate, il ne faut surtout pas surréagir. Le vieil adage «acheter au son du canon et vendre au son du clairon» reste toujours valable. Et n’oubliez jamais, tant que vous n’avez pas vendu, vous n’avez rien perdu ;

 

5. Ne pas acheter/vendre trop fréquemment

Si les ordinateurs des grandes banques d’investissement permettent le trading haute fréquence, l’investisseur individuel devrait au contraire acheter et vendre avec parcimonie. D’une part pour limiter les frais, mais également pour améliorer la performance. Ne pas vendre à la première baisse, ne pas acheter à la première hausse est une règle bien connue des professionnels ;

 

6. Ne pas tenir compte de l’historique
Les résultats passés ne présagent en rien des résultats à venir. Dans un contexte économique mouvant et mondialisé, anticiper les mouvements boursiers en se fondant sur les courbes historiques n’est plus pertinent. Beaucoup trop de facteurs vont venir influencer la santé économique d’une entreprise et de son secteur d’activité. Les plus belles performances proviennent de stratégies de rupture et d’innovation.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :