Accueil > Agriculture : comment la start-up Biopic... connecte les moutons

Agriculture : comment la start-up Biopic... connecte les moutons

Entreprendre.fr

Une puce, installée sous la peau des bovins, permet de les suivre en temps réel, à distance. Une aubaine pour les éleveurs.

L’invention de Frédéric Roullier est une aubaine pour les éleveurs. Sa puce, installée sous la peau des bovins, permet de les suivre en temps réel, à distance. «C’est le seul outil capable de donner l’alerte en cas d’ovulation, de vêlage ou quand une bête a un problème de santé», explique le fondateur de Biopic. Un tableau de bord permet en effet à l’agriculteur de suivre son élevage en temps réel… depuis son ordinateur ou son smartphone.

 

à lire aussi

 

Révolutionnaire ! «Cette surveillance est primordiale pour un éleveur. La perte d’un veau équivaut à une baisse de rentabilité sur toute une année. De même, si l’agriculteur rate le moment de la chaleur pour l’insémination, il perd 21 jours de production de lait». Dans un contexte difficile, l’enjeu est particulièrement important.

 

Pour mettre au point ce procédé, Frédéric Roullier a travaillé pendant 5 ans au sein de sa start-up créée en mars 2011. Aujourd’hui, tout est au point pour la commercialisation qui débutera en septembre prochain.

 

1 M€ a été nécessaire pour amorcer le projet mais le jeune entrepreneur n’est pas seul : quatre syndicats agricoles d’éleveurs, regroupés au sein de Littoral Normand (19 M€ de CA), ont mis la main à la poche et détiennent un tiers du capital de la jeune pousse.

 

Et une deuxième levée de fonds est en préparation. Objectif ? «Devenir le leader des produits embarqués sur les animaux». Avec un nombre moyen de 100 vaches par agriculteur, l’entrepreneur prévoit, dès la première année, d’implanter sa puce sur 5.000 vaches. Et il ne devrait pas avoir beaucoup de difficultés à convaincre les éleveurs. «La puce est gratuite ! Notre business model repose sur un abonnement mensuel de 2 € par mois et par animal». À suivre.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :