Accueil > Aircall, la pépite qui veut faire vaciller Skype

Aircall, la pépite qui veut faire vaciller Skype

Entreprendre.fr

Décidément, eFounders, le « start-up studio » parisien, sait choisir ses jeunes pousses ! Après Mailjet ou Textmaster, c'est une autre de ses pépites qui fait parler d'elle. Lancée en 2014, Aircall ambitionne de concurrencer Skype pour les professionnels.

Pour le président d'Aircall, Olivier Pailhès, le téléphone est l'un des prochains secteurs qui va être ubérisé : « Le poste téléphonique est le seul outil de communication business qui n’ait pas encore été digitalisé. » La solution SaaS d'Aircall permet d'acheter un ou plusieurs numéros de téléphone en self-service et peut s'interfacer avec les outils CRM existants.

 

Une clientèle de plus 1.800 entreprises

Si le CA de la start-up est encore modeste (environ 3 M€), le produit est actuellement utilisé par plus de 1.800 entreprises, dans plus de 40 pays dans le monde. De quoi convaincre ses investisseurs d'apporter 8M$ (7M€) pour un troisième tour de table mené par Balderton Capital, le fonds d'investissement de Bernard Liautaud, cofondateur de Business Objects, pour se développer sur le marché international, notamment via un bureau new-yorkais, et de doper le produit pour l’adapter aux besoins des grandes PME.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :