Accueil > Allo Resto, rentable depuis plus de 10 ans

Allo Resto, rentable depuis plus de 10 ans

Entreprendre.fr

Sa réussite pourrait faire pâlir d’envie tous les aspirants entrepreneurs : 900.000 clients, 4.000 restaurants inscrits sur sa place de marché en ligne et une croissance de plus de 40% par an. Il faut dire qu’Allo Resto a un atout de taille : il est le premier à l’échelle mondiale à avoir lancé un site où il est possible de commander et se faire livrer son repas.

En 1998, la plateforme est lancée avec, au départ, des restaurants de sushis et de pizzas pour lesquels la livraison à domicile fait partie de leur modèle économique. Puis, peu à peu, Sébastien Forest, le fondateur de la start-up, tente de convaincre les restaurants d’autres spécialités de passer par sa plateforme pour gagner du CA additionnel.

 

« Pour beaucoup, il fallait les persuader de se lancer dans une activité de livraison à domicile à laquelle ils n’avaient pas songé. Mais quand la restauration en salle patine, les repas livrés à domicile peuvent constituer un nouvel axe de croissance », explique Gilles Raison, directeur général d’Allo Resto.

 

Rentable dès 2006

Résultat : plus de 4.000 restaurants sont inscrits sur le site, avec la promesse de faire « 20 à 30% de recettes additionnelles », sur plus de 2.000 villes, à tous les prix et spécialités. « À Paris, nous avons plus de 50 spécialités culinaires proposées ». Comme Allo Resto n’est qu’une interface en ligne, elle a été rapidement rentable, dès 2006.

 

« La croissance s’est faite avec l’ouverture du site à de nouvelles villes, d’autres restaurants. Allo Resto est un apporteur de clients. Les places de marché permettent à des restaurateurs indépendants de bénéficier des mêmes armes digital et marketing que les grandes enseignes nationales ».

 

à lire aussi

 

Cette démarche pionnière, Allo Resto ne l’a pas seulement eue pour l’idée, mais aussi pour fidéliser sa clientèle. « Nous avons été le premier site, dès 2004, à mettre en ligne les avis de consommateurs sur les livraisons réelles de repas ». Aujourd’hui, ses clients ont laissé plus de 2 millions d’avis. Une méthode marketing qui, par la suite, a fait ses preuves dans de nombreux secteurs.

 

Son autre originalité est un programme de fidélité qui, à partir de cumul de points, permet d’avoir des repas offerts… ou d’attribuer ces points pour une association humanitaire, planter des arbres, offrir des fleurs…

 

La seule start-up de la foodtech à pouvoir se payer une campagne de pub

Si Allo Resto ne faisait pas à l’origine de livraison à domicile très gourmande en coûts fixes, elle le propose désormais pour élargir sa palette de restaurants, « lorsqu'il y a des offres ni spécifiques ni originales, ou pour desservir une nouvelle ville », renchérit Gilles Raison.

 

Cette start-up devenue grande, dont le capital est aujourd’hui détenu par l'Anglaise Just Eat, ne craint pas l’avenir. « Notre chiffre d’affaires est confidentiel, mais nous sommes dans les cinq premiers pays contributeurs à la croissance de Just Eat, qui réalise 2 milliards de livres de CA ! » De quoi avoir les moyens de financer la récente campagne télévisuelle pour créer une préférence de marque. « Nous sommes pour le moment la seule entreprise de la foodtech à en avoir les moyens ».

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :