Accueil > Autopartage : AutoVoisin ne cache plus ses ambitions

Autopartage : AutoVoisin ne cache plus ses ambitions

Entreprendre.fr

Avec une commission de 20%, contre 30% chez ses concurrents et la possibilité offerte aux loueurs professionles d'utiliser sa plate-forme, le service d'autopartage AutoVoisin espère se distinguer rapidement de ses principaux concurrents, OuiCar et Drivy.

Fort de ses 5 années d’expérience dans la location entre particuliers avec e-loue qu’il fonde en 2009 avec Benoît Wojciechowski, Alexandre Woog, 30 ans, décline rapidement son concept de location de matériel entre particuliers avec e-loue Pro (marketplace de location généraliste pour les loueurs professionnels), Sejourning (spécialiste de la location saisonnière en France qu’il acquiert en 2014 pour 3,5 M€), Go Sport Location (location entre sportifs) ou MamanLou (location de matériel de puériculture, rachetée en février 2015).

 

à lire aussi

 

Avec AutoVoisin lancé en mars 2015, le jeune entrepreneur voit dans l’autopartage un important relais de croissance. «À ce jour, nous affichons 12.250 utilisateurs enregistrés et 1.251 véhicules référencés, aussi bien des citadines que des berlines et des utilitaires. Toutes les catégories de véhicules sont représentées. Nous souhaitons dépasser 1 M€ de CA en 2016. Nos ambitions sont importantes sur un secteur concurrentiel... afin de devenir rapidement leader», indique le serial entrepreneur.

 

Une commission de 20%, contre 30% chez ses concurrents

Pour se distinguer et se constituer rapidement une clientèle, AutoVoisin prélève une commission de 20%, contre 30% chez ses concurrents. Un rabais que le site peut se permettre grâce à la mutualisation de ses ressources techniques, marketing ou de service client grâce aux autres sites de location et aux volumes de transactions qui lui font réaliser des économies d’échelle en termes d’assurance.

 

A la fois des offres de particuliers et des offres de loueurs professionnels

Autre différence notable, Alexandre Woog fait payer un abonnement mensuel aux professionnels qui souhaitent utiliser sa plate-forme. «Nous sommes les seules à proposer à la fois des offres de particuliers et des offres de loueurs professionnels. Nous leur apportons de nombreux clients car la demande est forte sur le secteur de la location automobile». Parallèlement aux investissements réalisés pour développer le site et l’application mobile à venir, l’entrepreneur met en place un plan média important dans la presse spécialisée automobile.

 

Enfin l’équipe, constituée de 8 salariés à ce jour, se développe rapidement. «Il ne faut donc pas hésiter à nous envoyer une candidature spontanée si vous souhaitez rejoindre l’aventure», précise Alexandre Woog, soutenu par le fonds Talleyrand Investissement et Entreprendre Incubateur, la structure de Media for Equity du groupe Entreprendre Lafont presse.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :