Accueil > Avez-vous assez d’ambition ?

Avez-vous assez d'ambition ?

Entreprendre.fr

Ambition, un terme trop souvent dévoyé, perçu de façon négative. Or l'ambition est bien une qualité qui doit être le moteur d’une vie, à condition de la cultiver et de l’exploiter au mieux.

L'ambition n'appartient pas seulement aux jeunes loups aux dents longues prêts à (presque) tout pour prendre la place des autres, obtenir une promotion ou signer le contrat de l’année. Et pourtant, dans l’esprit commun, une personne ambitieuse désigne un caractère fort, prêt à balayer d’un revers de la main ceux qui se mettent sur son chemin.

 

Des killers, en quelque sorte, qui ne pensent qu’à arriver au sommet par tous les moyens. Ce sentiment, on le retrouve également chez les experts des ressources humaines. «Aussi incroyable que cela puisse paraître, on peine à trouver des coachs et des consultants ayant pris le temps de se pencher sur les bienfaits de ce trait de personnalité», constate Sandra Le Grand, coauteur de l’ouvrage #Ambition (éditions Télémaque).

 

Cette perception, qu’elle soit péjorative ou inexistante, est fausse. L’ambition peut être un moteur, un élan vers un projet de vie, et n’est pas seulement sociale ou professionnelle, mais humaine, familiale, personnelle… C’est une manière d’être qui constitue une force, un élément essentiel à l’épanouissement d’un individu.

 

Tel est le message porté par ces deux ex-cadres de grands groupes, Sandra Le Grand et Évelyne Platnic-Cohen. La première, après 11 ans chez Coca-Cola, a fondé Canal CE, plateforme d’outils pour les comités d’entreprise aujourd’hui vendue au groupe Up. La seconde, ex-cadre de Vivendi, a créé Booster Academy, des centres d’entraînements à la vente.

 

Ensemble, elles tentent de redonner ses lettres de noblesse à l’ambition. Outre leurs conseils pratiques qui permettent de cultiver ce précieux trait de caractère, le témoignage d’une quinzaine de personnalités, entrepreneurs, chefs étoilés, sportifs, artistes…, toutes parvenues au sommet, renforce leur analyse.

 

 

 Comment définiriez-vous l’ambition ?

 

Sandra Le Grand : Souvent, l’ambition est une critique sournoise. On dit de quelqu’un qu’il n’a pas d’ambition. Pourtant, c’est un beau mot, une vraie qualité liée à l’audace. Avec cet ouvrage, nous avons voulu donner des lettres de noblesse à ce mot. Nous espérons convaincre que ce terme rime bien mieux avec passion et aspiration qu’avec cupidité et arrivisme.

 

La France doit justement être une terre d’ambition ! Car l’ambition est la capacité à avoir une vision et un rêve, un projet de vie, et se donner les moyens de l’atteindre. Il faut voir l’ambition sous un angle à 360° : elle n’est pas seulement professionnelle, elle peut être liée à la vie de famille, au sport, au bénévolat… chacun peut positionner l’ambition là où il le souhaite.

 

 

 Quelles sont les qualités des personnes ambitieuses ?

 

SLG : Il existe plusieurs points communs entre les personnalités qui ont de l’ambition. D’abord, la passion, c’est même le principal carburant de l’ambition. C’est elle qui pousse à franchir tous les obstacles, même en cas d’imprévus, à ne pas se contenter du minimum, à viser haut et à donner le meilleur de vous-même.

 

Les personnes ambitieuses ont pris des risques pour réussir leur projet, elles sont travailleuses et savent être généreuses dans la mesure où elles veulent restituer ce qu’elles ont appris, par exemple en faisant du coaching, du bénévolat… Les ingrédients de l’ambition sont les mêmes, quel que soit le niveau d’études et de profil.

 

L’ambition n’est pas une histoire de compétences, mais de mode de vie. Enfin, et surtout, pour être ambitieux, il faut avoir envie d’aller loin et de se perfectionner dans son domaine.

 

 

 Comment devient-on ambitieux ?

 

SLG : On se construit une route vers l’ambition : c’est ce que j’appelle la théorie des petits pas. La première chose lorsqu’on a un objectif est d'établir un retroplanning mental afin de visualiser les différentes étapes de son projet. Il y a ainsi des marches, des étapes, des rencontres pour cheminer vers sa propre ambition. Mais c’est à chacun de définir la bonne longueur de ces petits pas pour se rapprocher de son but, car ce n’est pas tant le haut de la courbe que sa progression qui importe.

 

Pour cela, il ne faut pas avoir peur d’aller de l’avant et avoir conscience de ce qu’on fait de bien pour cultiver de l’énergie positive. Lorsque je dirigeais Canal CE, j’organisais des réunions où, régulièrement, je demandais à mon équipe d’expliquer ce qu’ils avaient fait de bien. Mais, pour que l’ambition dure, il faut l’aligner à ses valeurs, qui peuvent être la loyauté, le travail en équipe, l’enthousiasme…

 

En outre, il ne faut pas oublier que l’ambition évolue, notamment pour la création d'entreprise où le timing doit être adapté. Il faut donc savoir vivre dans des environnements différents et avec des personnes nourries d’ambition elles aussi, s’entourer de celles qui nous portent, qui ont une énergie positive.

 

 

 Comment susciter et développer son ambition ?

 

SLG : Tout le monde la porte en soi. Il faut juste la travailler, réfléchir, être dans l’introspection et se poser la question : qu’est-ce que j’ai envie de faire ? Cela passe par une bonne connaissance de soi, analyser ce qui nous motive profondément. Pour visualiser son objectif, il suffit de se poser des questions simples : avez-vous en tête une vision qui constituerait la plus haute marche de votre vie professionnelle ? Pouvez-vous définir votre ambition à horizon un an ? Cinq ans ?

 

Évidemment, une simple visualisation des objectifs intermédiaires est loin d’être suffisante. Tous ceux qui sont arrivés à un sommet le savent : l’ambition exige des sacrifices que certains ne sont pas prêts à supporter dans la durée. Ainsi, les chances de réussite dépendent du niveau d’implication.

 

 

 Les bonnes rencontres sont aussi essentielles ?

 

SLG : Oui, il faut sortir de son canapé, parler de son projet et, surtout, assumer son ambition ! Il n’est jamais trop tard. On peut rencontrer des personnes qui ont la même ambition : elle se partage, dans l’ère collaborative dans laquelle nous vivons. C’est pourquoi de plus en plus d'individus s’associent.

 

En effet, contrairement à une croyance tenace, il est contre-productif de faire preuve de discrétion par rapport à ses ambitions car s’ouvrir aux autres augmente la probabilité de mener à bien son projet. Cet état d’esprit et ce partage permet de bénéficier de conseils, d’expériences et d’opportunités pour avancer vers son objectif.

 

Il permet surtout de rester à l’écoute de son environnement pour corriger le tir si nécessaire. Car l'ambition peut évoluer en fonction des priorités stratégiques de l'entreprise, des concurrents, des compétences acquises... Une ambition ne cesse jamais de se transformer.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :