Accueil > Biagri lance la première place de marché agricole

Biagri lance la première place de marché agricole

Entreprendre.fr

«Je trouvais fou que, sur les 70 millions de tonnes de céréales produites chaque année en France, aucune n’était vendue sur Internet à l’heure où tout s’achète sur le Web !», s’exclame Pierre-Antoine Foreau.

 

à lire aussi

 

Un paradoxe quand 82% des agriculteurs se connectent chaque jour. Ce fils d’agriculteur, qui a travaillé pendant 4 ans dans une PME de négoce de pommes de terre, a souhaité aider les agriculteurs à mieux vendre en utilisant la Toile. En janvier dernier, à tout juste 26 ans, il crée Biagri, la première place de marché agricole en ligne.

 

Le principe ? L’agriculteur qui désire vendre sa production dépose son annonce sur le site pour que les entreprises de négoce inscrites sur la plate-forme fassent une offre. «Nous vérifions auparavant leur solvabilité», ajoute Pierre-Antoine Foreau, qui a mis en place un système de notation et d’avis en ligne. En seulement 2 mois, 180 agriculteurs et une trentaine d’acheteurs, dont des coopératives, des négociants et des éleveurs, se sont déjà inscrits. «15.000 tonnes de céréales sont à vendre sur la plate-forme», indique le jeune entrepreneur.

 

La start-up se rémunère en prélevant une commission. «L’objectif est de vendre 5.000 tonnes de céréales d’ici juillet». Pour aller plus loin, Pierre-Antoine Foreau vient de lancer le premier comparateur agricole en ligne (www.comparateuragricole.com). Agrégé à la plate-forme mais indépendant, le site recense le prix (à la tonne) auquel les négociants, coopératives, éleveurs et transformateurs achètent les céréales.

 

Un outil de décision pour choisir à qui vendre et, surtout, pouvoir se situer par rapport à un prix de marché. L’ambition du fondateur ? «Devenir le premier comparateur de prix pour les agriculteurs». Une innovation qui n’est d’ailleurs pas passée inaperçue puisque l’entrepreneur a bénéficié de différentes bourses qui lui ont permis de financer son projet et de cautionner son emprunt bancaire. Pierre-Antoine Foreau mise désormais sur une première levée de fonds.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :