Accueil > Biologique Recherche rafle la mise grâce à son positionnement

Biologique Recherche rafle la mise grâce à son positionnement

Entreprendre.fr

La personnalisation des soins et le positionnement luxe de Biologique Recherche explique son succès en France et à l'international. Explications.

 

«Nous sommes aujourd’hui présents dans plus de 70 pays et 80% du CA est réalisé à l’export, avec une répartition assez équilibrée entre Amérique du Nord (20%) Asie (20%) Europe de l’Est (20%) Europe de l’Ouest hors France (15%). Le reste : le Moyen-Orient, l’Amérique du Sud et l’Afrique. La France ne représente que 15% !», détaille Pierre-Louis Delapalme, 53 ans, CEO de l’entreprise.

 

à lire aussi

 

Les raisons du succès de Biologique Recherche, fondée au milieu des années 70 par Yvan et Josette Allouche, biologistes et physiothérapeutes, et reprise en 2007 par Pierre-Louis Delapalme et Rupert Schmid, associés à Philippe Allouche, le fils des fondateurs, garant du savoir-faire ? La personnalisation des soins et le positionnement luxe.

 

«Notre marque est fondée depuis 40 ans sur une méthode de soins sur mesure avec une distribution exclusive très haut de gamme. Avec plus de 200 produits cosmétiques, notre méthode s’adapte dans chaque pays aux besoins des peaux locales, en une infinité de soins personnalisés. Partout dans le monde, nos clients apprécient cette approche personnalisée, les résultats durables sur leur peau, mais également l’image de “haut cosmétique” français, voire parisien, véhiculée notamment par notre flagship du 32, avenue des Champs-Élysées».

 

Si la PME francilienne, qui enregistre 11,8 M€ de CA, dont 9,4 M€ à l’export, peut compter sur cette «Ambassade de la Beauté» situé au cœur de la capitale française pour séduire les touristes de passage, elle s’appuie aussi sur le label Origine France Garantie pour doper ses ventes hors des frontières.

 

«Ce label est une objectivation rigoureuse et auditée de l’origine française de nos produits, le “made in France” n’étant pas suffisant pour prouver que la valeur ajoutée provient réellement de notre territoire tricolore. Et pour les cosmétiques, cette origine est encore plus valorisante et appréciée par les clients», souligne Pierre-Louis Delapalme. Cocorico !

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :