Accueil > Bioseptyl : la brosse à dents 100% made in France

Bioseptyl : la brosse à dents 100% made in France

Entreprendre.fr

En difficulté financière en 2012, la PME française a rebondi en privilégiant la relocalisation et le développement durable. Une réussite.

Le dirigeant de la première manufacture française de brosserie connaît mieux que personne les ravages de la mondialisation et d’une délocalisation dans les pays à bas coûts, comme la Chine. «Cela a projeté l’entreprise dans une situation financière difficile», se souvient Olivier Remoissonnet.

 

Deux ans d’une production dans une usine chinoise ont suffi, entre 2010 et 2012, pour placer cette PME installée à Beauvais dans l’Oise en liquidation judiciaire. «La délocalisation est une situation peu adaptée à une PME car, à distance de l’outil de production, il est difficile d’en contrôler les flux, il y a davantage d’inertie. En plus, on est tributaire de la parité des devises. Ainsi, quand le dollar s’effondre, les coûts ne sont plus maîtrisés. Ce mode de production est plus adaptée à de grandes entreprises qui disposent d’une filiale sur place».

 

à lire aussi

 

Une usine en plein cœur de Beauvais

En 2012, lorsqu’il rachète Bioseptyl, l’ex-directeur industriel n’a donc qu’une seule idée en tête : fabriquer des brosses à dents made in France. Il relocalise la production dans une usine de 4.000 m² en plein cœur de Beauvais. «En produisant en France, nous contrôlons les flux et pouvons nous adapter plus vite aux attentes des consommateurs».

 

Certification qualité ISO 9000, recyclage de plastique des brosses à dents usagées, biomatériaux… produire dans l’Hexagone a permis à la PME de se forger une image de fabrication écocitoyenne et de créer un nouveau mode de distribution axée davantage sur le service.

 

«Nous avons lancé un site Internet qui permet aux consommateurs, sur abonnement, de recevoir leurs brosses à dents à domicile à la périodicité qu’ils souhaitent». En place depuis 2 ans, ce site a déjà 12.000 abonnés. En produisant 8 millions de brosses à dents par an, Bioseptyl (4,8 M€) a réussi son pari du made in France grâce à une gestion raisonnée.

 

«Pour vendre nos brosses à dents au même prix que nos concurrents, nous dégageons une marge simplement suffisante pour rémunérer les salariés, réinvestir dans l’équipement et faire évoluer nos produits. En revanche, aucun dividende n’est versé aux actionnaires !», explique le dirigeant de 46 ans, très fier d’exporter ses brosses à dents françaises… en Chine

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :