Accueil > Bricolage : le premier réseau de distribution dédié au commerce de proximité

Bricolage : le premier réseau de distribution dédié au commerce de proximité

Entreprendre.fr

Quand un ex-magasinier lance un nopuveau concept de magaein de bricolage urbain et moderne...

 

Raphaël Forgione, 40 ans, ex-magasinier-cariste du groupe grenoblois Samse – chez qui il a grimpé tous les échelons – quitte son confortable poste de directeur régional en 2011 pour créer son entreprise. Le concept de Bricodistribution (1,2 M€ de CA) basé à Frontenas dans le Nord-Isère ?

 

à lire aussi

 

De petites surfaces de bricolage, urbaines et de proximité, capables de drainer autant les particuliers pour qui le conseil prévaut que les professionnels. Le dynamique quadra rachète sur ses fonds propres un premier magasin à Villars-les-Dombes, dans l’Ain.

 

Après 6 mois «à se confronter à la réalité du terrain», il le rebaptise Les Comptoirs du Bricolage, et crée en parallèle la centrale d’achats Bricodistribution (qui négocie exclusivement avec des marques reconnues et leur accorde à chaque fois l’exclusivité sur un produit). Autre credo : le service client.

 

«Nos vendeurs sont formés à l’ensemble des produits, quel que soit le rayon, pour accompagner le client de son entrée dans le magasin à son passage en caisse. Vous n’entendrez jamais un vendeur vous dire : “Je vais appeler un collègue” !», explique-t-il.

 

En 2014, l’entrepreneur rachète un second magasin à Sainte-Sigolène en Haute-Loire qui lui sert de point de vente test pour un lancement en franchise. «Nous étudions actuellement 34 dossiers… et un premier magasin franchisé, en cours de construction, ouvrira prochainement dans le sud de la Corse, à Bonifacio».

 

Avec cet ambitieux plan de développement, 50 ouvertures de magasins sur 3 ans, Raphaël Forgione a convaincu des investisseurs dont Entreprendre (qui détient 10% du capital). «Nous avons levé 200.000 € en octobre 2015 auprès de différents investisseurs privés, dont Jean-François Tivoly, fondateur du groupe Tivoly, et Noël Talagrand, ancien président du groupe Facom. Nous avons également fait notre entrée sur le Marché Libre le 10 février dernier.

 

Une prochaine levée de fonds est en cours de négociation. Elle devrait nous permettre d’aller encore plus loin !», se félicite l’entrepreneur qui a également racheté Meseo.fr, «un pure player que nous avons vocation à transformer en click and collect».

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
24/01/2017
Les 2 Marmottes, roi des tisanes made in France https://t.co/SjOTN4700i https://t.co/hzN3NxSoiR
24/01/2017
Publicité en ligne : comment retenir l'attention des internautes ? https://t.co/fqyQE1HS8R https://t.co/9OVkNSYCo4
24/01/2017
E-pub : les avantages du rich media https://t.co/2U84lyUNDQ
24/01/2017
Back Market : la start-up qui veut en finir avec l’obsolescence programmée https://t.co/zugi1CL9ts https://t.co/xS9voTYzrw
24/01/2017
Comment libérer l'école française ? https://t.co/UJ605LyjM4 https://t.co/xkRcO1b959
24/01/2017
iMuze transforme la musique en algorithme https://t.co/n2K8sthwiw https://t.co/T4UmiSvYOq
24/01/2017
Cinq Mondes : la success story du spa à la française https://t.co/jbcv2qdccm https://t.co/9nez6DKWpn
24/01/2017
RT @s_larriere: Open innovation : quand les start-up et les grands groupes collaborent https://t.co/Hy8V2K2liM #Startup via @Entreprendre
24/01/2017
Véra Baudey, la femme derrière le magazine Winner https://t.co/xZyncytXB9
24/01/2017
Auxivia, le verre connecté qui hydrate les seniors https://t.co/ylKbMc6LBw https://t.co/fgKcEzkBKl
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :