Accueil > Cafés Richard : l'aventure du BtoC

Cafés Richard : l'aventure du BtoC

Louise Roumieu

En seulement 10 ans, les deux cousines Anne Bellanger et Corinne Richard-Saier viennent de faire entrer les vins et cafés Richard dans l’univers du BtoC.

Au tournant des années 2000, la première développait l’enseigne Comptoirs Richard, des boutiques de café vitrines de la marque Richard, à la manière de Kusmi Tea dans le thé, tandis que la seconde, en avril 2011, rachetait le réseau de cavistes Inter Caves et ses 125 points de vente (34 millions d’euros de chiffre d’affaires).

La Brûlerie des Gobelins, huitième point de vente parisien
«Les Comptoirs Richard, tous en propre, permettent de maîtriser totalement notre image tout en nous adressant pour la première fois directement au consommateur», explique Anne Bellanger, qui a inauguré  La Brûlerie des Gobelins, huitième point de vente parisien, en développant un site marchand «pour répondre à la demande de province».

 

à lire aussi


Mieux, Richard, déjà présent à l’étranger depuis 5 ans en retail (Moyen-Orient, Canada, Europe, Corée du Sud...) n’exclut pas d’exporter son concept pour une clientèle internationale de plus en plus sensible au charme français (voir les efforts internationaux de Paul, Brioche Dorée, Comtesse du Barry, Lenôtre ou Fauchon).


Groupe Richard : Inter Caves et la franchise
De son côté, Corinne Richard-Saier compte ouvrir une vingtaine de nouveaux Inter Caves chaque année pour atteindre les 200 points de vente en cinq ans. La Présidente du réseau ajoute ainsi une corde à l’arc familial, la franchise. «Nous cherchions un investissement qui reste dans l’activité du vin et nous permette de nous développer en dehors de la CHD. Et je crois en l’avenir durable des ventes de vin par des spécialistes, en l’occurrence les cavistes», assure-t-elle décidée. On n’a pas fini de parler de Richard. 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :