Accueil > Ce qu'il faut savoir avant de recruter un apprenti

Ce qu'il faut savoir avant de recruter un apprenti

Entreprendre.fr

Quel que soit son secteur, une entreprise a souvent intérêt à recruter un ou plusieurs apprentis. Type de poste concerné, durée du contrat, salaire, etc. Entreprendre répond aux questions des entrepreneurs au sujet de l'apprentissage.

A quels postes puis-je recruter un apprenti ?

Pratiquement tous les métiers peuvent s’apprendre par l’apprentissage ! Du CAP au Bac +5, de nombreuses formations existent par exemple dans l’artisanat, le commerce de détail et le bâtiment ou encore dans les métiers de la petite enfance, du webmarketing et de l’industrie.

 

à lire aussi

 

Combien de temps vais-je garder l’apprenti dans mon entreprise ?
La durée de l’apprentissage varie en fonction du diplôme préparé. Par exemple, il faut deux ans pour préparer un Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) et deux ans pour préparer un Brevet Professionnel. En revanche, pour un Bac Pro après la classe de 3ème, trois années seront nécessaires. 

 

Quel est le statut d’un apprenti et combien vais-je le payer ?
L’apprenti est un jeune salarié en formation : c’est-à-dire qu’il combine les droits du salarié et les droits d’étudiant, dont les avantages liés aux transports ou aux loisirs. Sa rémunération varie entre 25% et 78% du SMIC (de 358 euros à 1116 euros), en fonction de l’âge et de l’ancienneté dans le cycle de formation en apprentissage. 

 

A quoi s’engage mon entreprise en prenant un apprenti ?
Lors de l’apprentissage, l’employeur : 
- assure la formation pratique de l’apprenti en lui confiant des tâches et des postes en relation directe avec le diplôme préparé et la formation dispensée par le CFA 
- verse à l’apprenti un salaire et respecte la réglementation du travail applicable aux apprentis ; 
- permet à l’apprenti de suivre les cours en centre de formation 
- inscrit l’apprenti à l’examen ; participe aux réunions organisées par le CFA 
- accueille un formateur du CFA dans le cadre d’une visite en entreprise 
- veille à l’assiduité de l’apprenti au CFA.

 

Et si je veux garder mon apprenti à la fin de sa formation ?
Depuis le 5 mars 2014, vous pouvez embaucher votre apprenti en « CDI apprentissage », c’est-à-dire un contrat de travail à durée indéterminée qui commence par une période en apprentissage où l’apprenti est également formé en CFA. A l’issue de cette période, la relation contractuelle se poursuit naturellement entre les deux parties dans le cadre du droit commun des contrats de travail.

 

Si vous souhaitez recruter des jeunes motivés et les former à vos méthodes de travail dans votre entreprise, c’est donc le bon moment. L’apprentissage vous permet de former et d’employer des jeunes pour les faire grandir en même temps que votre entreprise, tout en profitant de nombreuses aides publiques. Et ça marche ! Plus de 80% des chefs d’entreprise qui ont testé l’apprentissage pourraient vous le recommander, selon une étude publiée par AGEFA / IFOP.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :