Accueil > Mouton-Rothschild, l'histoire d’une marque internationale

Mouton-Rothschild, l'histoire d'une marque internationale

Entreprendre.fr

S’il existe un modèle pour les entrepreneurs tentés par le monde du vin, c’est bien la production du baron Philippe de Rothschild, dont le fleuron n’est autre que le Mouton-Rothschild, l’un des cinq premiers grands crus bordelais aux côtés du château Lafite-Rothschild, du château Latour, du château Margaux et du château Haut-Brion.

Parmi les cinq vins de ce domaine mythique, le Mouton est le seul à ne pas avoir été élevé à ce rang dès le 18 avril 1855, jour de la publication de la classification officielle des vins de Bordeaux. L’histoire commence en 1853, lorsque le baron Nathaniel de Rothschild achète aux enchères le château Brane Mouton à Pauillac. Il crée alors la fameuse marque Mouton-Rothschild.

 

Philippe de Rothschild, un règne de 60 ans

Dès 1855, ce vin est placé premier des seconds... Arrière-petit-fils du baron Nathaniel, Philippe de Rothschild prend en main la destinée du Mouton dans les années 20. Son règne dure 60 longues années au cours desquelles il innove en mettant un 1er millésime de Mouton-Rothschild en bouteille au château en 1924, en créant une 2nde marque, déclassée, le Mouton-Cadet, en étendant géographiquement les activités de la société...

 

Le fameux décret du ministre de l'Agriculture de 1973

En 1973, c’est un décret du ministre de l’Agriculture qui offre la consécration au baron Philippe : son vin est désormais classé 1er cru. Aujourd’hui, la société présidée par Philippe Sereys de Rothschild ne réalise plus que 20% de ses ventes en France et est présente à l’international sur 150 marchés. La puissance d’une marque...

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :