Accueil > Christian Person, PDG du Groupe Umalis : les PME vivent un cauchemar !

Christian Person, PDG du Groupe Umalis : les PME vivent un cauchemar !

Christian Person

Pour Christian Person, le PDG d'Umalis Group, les annonces de Manuel Valls vont dans le bopns sens mais restent insuffisantes. Pour lui, les entreprises doivent pouvoir décider plus librement de l'organisation du travail de leurs équipes. 

Je me félicite des annonces du gouvernement qui sont marquées du sceau du bon sens. Elles marquent une mobilisation attendue par les PME.

à lire aussi

 

Les CDD pourront enfin être renouvelés deux fois au lieu d'une actuellement. Ce n'est pas trop tôt ! C'est l'impérative souplesse dont ont besoin nos PME pour s'adapter à un environnement économique mondial de plus en plus concurrentiel.

Le gel pendant trois ans de l'effet des franchissements de seuils fiscaux jusqu'à 50 salariés constitue un véritable souffle d'air pour nos entreprises qui sont aujourd'hui asphyxiées.

Ces mesures contribueront nous en sommes convaincus à booster la croissance par la création et l'expansion d'entreprises.

Nos gouvernants ont beaucoup trop tergiversé. Ils semblent aujourd'hui faire le pari de l'entreprise et de la libéralisation concrète des énergies. Nous nous en félicitons. C'est le bon choix. Il faut l'assumer pleinement.

Amoidrir le risque prudhommal

Ces choix vont nous permetttre de retrouver l'emploi en surmontant la peur d'embaucher notamment par la limite du risque prudhommal qui pèse aujourd'hui gravement sur nos entreprises nécessairement insécurisées face à un risque potentiel très lourd.

Depuis trop longtemps, nos entreprises subissent les mauvais choix pour lutter contre le chômage.

Les entrepreneurs et les salariés doivent désormais pouvoir décider librement de l'organisation de leur travail dans l'entreprise, et pouvoir d'un commun accord adapter les réglementations et les contraintes en fonction des réalités économiques du terrain et de leurs intérêts communs.

Liberté contractuelle

Nous devons développer par la liberté contractuelle de nouvelles formes de contrats de travail et d'activité. Entre les CDD extrêmement précaires et les emplois publics au rabais en passant par l'absolue rigidité des CDI, il faut que nous puissions développer de nouvelles formes de contrat choisi. Nous devons notamment améliorer la situation du travail indépendant et créer un statut du salarié pluriactif.

La prime au premier salarié va enfin permettre aux plus petites entreprises d'embaucher. Le gouvernement semble enfin avoir compris que les PME françaises représentent 99.8 % de nos entreprises. C'est donc sur elles qu'il convient de miser sans attendre. C'est le terreau fertile de la création d'emploi. La croissance des PME et leur transformation en Entreprises de Taille Intermédiaire doit devenir la colonne vertébrale de notre politique économique. Parce que ce sont elles qui embauchent, qui exportent et qui innovent.

Des dépots de brevet gratuits pour les PME ?

Nous insistons sur la nécessité de supprimer le principal frein à l’emploi dans les PME: les seuils sociaux.

Nous voulons aider les PME à développer des brevets : le dépôt de brevet doit être gratuit pour les PME.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :