Accueil > 24 Heures du Mans : combien ça rapporte ?

24 Heures du Mans : combien ça rapporte ?

Entreprendre.fr

Billetterie, constructeurs, sponsors, chaînes de télé... combien les 24 Heures du Mans, qui se tiendront les 13 et 14 juin prochain, rapportent-elles ?

L'Automobile Club de l'Ouest, entre association et entreprise

Fondé en 1906 et organisateur des 24h du Mans depuis 1923, l'Automobile Club de l'Ouest, présidé par Pierre Fillon (le frère de l'ancien premier Ministre) est une association loi 1901 à but non lucratif. L'ACO réinvestit donc ses bénéfices dans le circuit et l'organisation de rendez-vous autour de la course automobile.


à lire aussi



SI les administrateurs et sociétaires ne touchent pas un centime, 150 salariés permanents travaillent sur la course. A l'approche des 24h, les équipes se gonflent de 4.000 personnes, dont 2.500 bénévoles. Comme les clubs de foot, l'ACO est doté du statut de Société Sportive Professionnelle (SSP) depuis la loi Buffet de 1999. Elle est donc soumiss à une imposition similaire à celle d'une entreprise classique, soit près de 2 M€ par an.

Combien ça rapporte à l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) ?

 

24 M€ de CA rien que pour les 24h du Mans, dont :


- 11,04 M€ en marketing, location d'espaces (46%). Le contrats de partenariat signés avec Rolex, Dunlop, Audi, Shell, Michelin, Alain Figaret, RTL... sont la plus grosse source de revenus générés par la course. Pour ces sponsors, les 24h du Mans représentent une visibilité mondiale auprès du public.


- 8,88 M€ de billetterie (37%). 263.000 spectateurs ont assisté aux 24h du Mans en 2014. L'Automobile Club de l'Ouest espère faire au moins aussi bien cette année. Le prix d'entrée pour assister à la course depuis le virage Mulsanne Arnage ? 31 €, 75 € pour entrer dans l'enceinte générale et à partir de 55 € supplémentaires pour une place en tribunes. Pour le pack Pitwalk, sésame pour 1 semaine au plus proche de la course et des paddocks : 495 €.


- 2,16 M€ de droits TV (9%). En France, les droits TV ont été acquis par le groupe France Télévisions et Eurosport. La course est par ailleurs retransmise dans 190 pays dans le monde, pour un montant non communiqué.

- 1,92 M€ reversés par les concurrents (8%)

Il s'agit des frais d'inscription des écuries pour aligner leurs équipes sur la ligne de départ après une sélection technique rigoureuse.

 

40M€ de CA sur l'année

- 24M€ pour les 24h du Mans (60%)

- 16 M€ pour les autres activités et rendez-vous sur le circuit du Mans (40%), dont : 24h moto, 24h camion, 24h Classic, droits TV, école de pilotage, boutique officielle, adhésions club, produits dérivés...

 

Combien ça rapporte aux constructeurs?

Chez les concurrents, les budgets dédiés à la compétition automobile sont classés top secret. Toutefois, si l'endurance attire autant les constructeurs, qui ne sont pas des associations à but philanthropique, c’est qu’ils y trouvent leur compte. Les retombées économiques sont certes difficiles à déterminer en termes d’image, mais les retombées technologiques sur les voitures de série sont considérables. Enfin, au Mans, l'équipe vainqueur de la catégorie reine, LM P1, remporte environ 200.000 €.

 

Combien ça rapporte à l'économie locale ?

Pendant plus d'une semaine, les spectateurs venus du monde entier dépensent d'importantes sommes réinjectées dans l'économie locale, voire nationale. Selon les responsables communication de l'ACO, les retombées sont équivalentes à l’organisation des Jeux Olympiques tous les… 26 ans !

- 111,5 M€* de retombées économiques annuelles pour le département de la Sarthe ;

- 307,7 M€* de retombées économiques annuelles pour la nation ;

- 27,6 M€* de retombées financières indirectes (transport, hébergement, restauration…) pour la Sarthe et 48,2 millions à l’échelle nationale.

 

Source : étude de l'Université du Maine, avril 2015

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :