Accueil > Comment préparer sa retraite pour éviter les désillusions

Comment préparer sa retraite pour éviter les désillusions

Entreprendre.fr

Pour partir à la retraite l’esprit serein, il faut s’y prendre à l’avance : commencez les premières démarches plusieurs années avant votre départ prévu, et suivez notre guide.

Le système de retraite en France est celui de la «répartition». Il est collectif : les cotisations des actifs d’une année donnée alimentent la pension des retraités de cette même année.

 

à lire aussi

 

Au sein de ce système, on trouve 3 grandes familles de régimes de retraite : le régime du secteur privé (qui concerne plus de 70% des actifs), du secteur public (environ 20%) et celui des non-salariés (environ 10%).

 

En fonction de votre statut durant votre carrière, vous devez donc vous adresser à un interlocuteur différent : il existe pas moins de 36 organismes de retraite ! Si vous avez, durant votre carrière, travaillé dans des secteurs relevant d’organismes de retraite différents, vous devez adresser votre dossier à la caisse de votre dernière activité.

 

Aucun départ à la retraite ne se fait automatiquement, vous devez forcément en faire la demande. Vous trouvez une information complète sur ces organismes sur le site www.info-retraite.fr (rubrique «Mes outils retraite»), créé pour faciliter toutes vos démarches.

 

Pensez également à consulter le site de la Caisse nationale d’assurance vieillesse des salariés : www.lassuranceretraite.fr, qui vous permet par exemple de savoir votre âge de départ à la retraite en un clic.

 

Le relevé de carrière

La 1ère étape quand on souhaite préparer son départ en retraite est de demander son relevé de carrière, si on ne vous l’a pas déjà adressé : entre 55 et 58 ans, la plupart des organismes de retraite anticipent votre demande et vous font parvenir les 1ers documents, dont ce fameux relevé.

 

Il vous permet de vérifier le nombre de trimestres validés, les revenus soumis à cotisations durant votre carrière et, selon votre situation, les cas particuliers (périodes de maladie, invalidité, chômage...) qui peuvent être inclus dans votre retraite. Il est conseillé de demander son relevé de carrière au moins 18 mois avant la date envisagée de départ à la retraite. Ce document vous permet également d’avoir tous les outils pour estimer le montant de votre retraite.

 

À noter qu’un relevé de situation individuelle vous est également envoyé tous les 5 ans à partir de vos 35 ans, vous permettant ainsi de faire le point au fur et à mesure. Vous pouvez également demander ce document quand vous le désirez, dans la limite d’un tous les 2 ans.

 

Calculer sa retraite

Pour avoir un aperçu du montant de votre retraite, il existe de nombreux outils de simulation en ligne, comme le simulateur m@rel (www.marel.fr), créé par les organismes de retraite eux-mêmes.

 

Il vous permet de savoir à quel âge vous pouvez avoir une retraite à taux plein, le montant de votre pension à cette date et les incidences sur votre pension si vous souhaitez partir à la retraite plus tôt (décote) ou plus tard (surcote). Lors de la simulation, prenez en compte toutes les activités que vous avez effectuées dans votre carrière (même les jobs d’été) et les périodes de chômage.

 

Cette démarche peut être entreprise quel que soit votre âge : le simulateur peut effectuer une projection de votre future carrière afin de vous donner une estimation de ce que vous toucherez une fois à la retraite même si celle-ci ne doit pas arriver avant 10 ou 20 ans.

 

Sachez que dans certains cas, vous pouvez demander une retraite anticipée, notamment en cas de carrière longue. Enfin, à partir de 45 ans, vous avez le droit à un entretien d’information retraite (EIR) : idéal pour faire le point et vous renseigner plus en détail. Vous pouvez prendre ce rendez-vous en ligne sur le site de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (www.lassuranceretraite.fr).

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :