Accueil > Constituer ou préserver son patrimoine d'entrepreneur

Constituer ou préserver son patrimoine d'entrepreneur

Entreprendre.fr

« Il faut toujours prendre le maximum de risques avec le maximum de précautions », la devise de Rudyard Kipling devrait  être celle de tout entrepreneur. En effet, si l’entrepreneur prend des risques en investissant ses fonds propres dans l’entreprise, il lui est difficile, une fois le patrimoine constitué de le préserver sur le long terme.

 

à lire aussi

 

La protection sociale

La protection sociale permet non seulement de sécuriser l’avenir professionnel de l’entrepreneur mais aussi de protéger sa famille et ses ayants droits. Avant d’entreprendre, il sera aisé à l’entrepreneur de mettre en place quelques règles de précaution. Déjà, pour que sa famille n’ait pas à pâtir d’éventuelles déconvenues liées à l’avenir incertain de son entreprise, il est essentiel qu’il sépare ses biens de ceux de son épouse par un contrat de mariage en régime de séparation de biens ou en régime de séparation de biens avec société d’acquêts. La fiducie et la déclaration d’insaisissabilité d’un bien permettent aussi à l’entrepreneur de se préserver d’éventuels créanciers.

 

En bref, l'entrepreneur doit se construire, avec l’aide de son conseiller, une protection sociale sur mesure qui prend en compte les risques et les coûts : Retraite et prévoyance Madelin, PERP et PERCO, Assurances collectives, Assurance Homme Clé, Protection croisée entre associés… de nombreuses solutions de protection existent pour l’entrepreneur.

 

Choisir son conseil

Investissements financiers ou immobiliers, l’entrepreneur cherche une solution pour valoriser et préserver le fruit de son travail. Il peut faire appel pour l’aider à un conseiller en gestion de patrimoine, de sa banque, d’un réseau indépendant ou un indépendant. La première difficulté est de choisir le bon conseiller.

 

L’entrepreneur individuel pourra faire confiance à sa banque pour les premières années d’exercice. Très rapidement, il constatera le turn-over de ses conseillers et si son activité se complexifie et ses avoirs croissant, il sera tenté par un conseil qui pourra réaliser un véritable audit de sa situation et prendre en charge la globalité de ses questions, qu’elles soient sociales, fiscales ou d’investissement par un conseiller en gestion de patrimoine. Ils sont plus de 2500 professionnels agréés en France actuellement, capables de conseiller entrepreneurs et particuliers sur la gestion de leur patrimoine.

 

Constituer son patrimoine

Une façon simple de se constituer un patrimoine est d’acheter, à travers une SCI, ses locaux professionnels et de les louer à son entreprise. Cette SCI pourra également être le point de départ d’autres investissements immobiliers, comme l’achat de murs de commerce, de bureaux ou d’appartements.

 

Actuellement, et malgré les réformes réalisées fin 2011, l’immobilier locatif, privé et professionnel, reste une valeur sûre d’investissement. Votre conseiller pourra vous proposer aussi de « l’immobilier papier », comme les SCPI… L’assurance Vie reste aussi un investissement incontournable, notamment grâce à ses avantages fiscaux. L’entreprise, un patrimoine à gérer L’entreprise elle-même constitue un pat r imoine. Cependant , bien t rop d’entrepreneurs n’imaginent pas pouvoir la transmettre, à leurs enfants ou à un autre entrepreneur quand sonne l’heure de la retraite. C’est quelques années avant de se retirer des affaires qu’il est important de réfléchir à la transmission de l’entreprise afin d’organiser sa valorisation.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :