Accueil > Cosmétiques : l'irrésistible ascension de Caudalie

Cosmétiques : l'irrésistible ascension de Caudalie

Entreprendre.fr

En quelques années, Caudalie a non seulement réussi à se faire connaître de tous en France mais aussi dans de nombreux pays. Acteur inattendu de la cosmétique grâce à une approche innovante, l’entreprise du Sud-Ouest s’internationalise et poursuit sa

croissance grâce à une famille entière qui soutient l’entreprise et ses projets.

Les 20 ans approchent déjà pour Caudalie . Une belle aventure qui semble si évidente aujourd’hui et pourtant… retour en arrière pour une histoire de vin, de beauté, de relaxation, arrosée d’un soupçon de luxe.

 

Caudalie : Bertrand et Mathilde Thomas

A les voir tous deux, on peut dire qu’ils sont la réussite personnifiée : la jeune quarantaine, Bertrand et Mathilde Thomas  ont de quoi être fiers. De leurs trois enfants certainement, mais aussi de celui qui fait office de quatrième, Caudalie . Ils sont presque « trop » comme disent les adolescents pour être réels, mais l’on est vite rassurés, tout est bel et bien vrai. A la fois l’héritage familial de Mathilde Cathiard (ses parents étant propriétaires du château Smith Haut Lafitte), la rencontre des deux jeunes gens en prépa HEC, sans oublier la bonne fée qui avait pris l’habit d’un chercheur de l’université de Bordeaux et se nomme Joseph Vercauteren.

 

à lire aussi

 

 

Caudalie : les polyphénols, molécules antioxydantes 

C’est en effet en faisant visiter le domaine que le couple découvre grâce à la remarque de ce chercheur les qualités inhérentes au raisin, y compris rafles et pépins. A l’époque, seuls les spécialistes connaissent le terme de polyphénols, ces molécules antioxydantes présentes en particulier dans le vin rouge. Bertrand Thomas est franco-américain et se sent la fibre d’un entrepreneur. Mathilde sent le potentiel dans le monde des cosmétiques et à 22 ans tout mouillés, les voici partis dans un projet d’entrepreneuriat.

 

Caudalie récompensée par la Harvard Medical School

Leur première négociation est cruciale et réussie : la bonne fée leur accorde l’exploitation ex  clusive du brevet. Autre marraine conciliante : la famille, qui accepte de prêter un million de francs. Logique quand on sait que le père est lui aussi un héritier, qui a vendu au prix fort les magasins Go Sport  et le groupe de distribution Genty-Cathiard  fondés par son père. Mais un héritier entrepreneur et sportif tout comme sa femme, ancienne championne de ski. A eux deux, ils sont parvenus à dépoussiérer et redynamiser un domaine viticole endormi. Les recherches continuent dans le temps pour Caudalie  et une autre molécule fait sensation : le resvératrol voit ainsi le jour, récompensée par la Harvard Medical School comme meilleure molécule antivieillissement.

 

Caudalie : la vinothérapie

Les débuts sont ceux de toute création d’entreprise, mais l’enthousiasme et l’énergie sont au rendez-vous. Mise au point des premiers produits, démarchage de pharmacies, début de communication. Tout s’emballe très vite et le terme de vinothérapie nait à l’aube du nouveau siècle. La société se développe ainsi sur plusieurs axes : les cosmétiques, mais aussi l’hôtel du Bordelais, avec spa et restaurant luxueux. Et cela continue : un second en Italie, puis en Espagne, au Portugal, sans oublier une filiale aux Etats-Unis et un établissement à New York. Une réussite exemplaire. Il est normal que ce succès attise les convoitises, mais Mathilde Thomas confirme : la société est à 100% familiale et indépendante et a l’intention de le rester.

 

Franch paradox

Ce fameux paradoxe a été mis en avant par les anglophones pour désigner le fait qu’a priori les Français ne semblent pas vraiment faire attention à leur alimentation, mais cela ne semble pas avoir de retentissement négatif sur leur santé, comme ce devrait a priori être le cas. Et c’est justement le vin qui a lancé cette locution, en particulier le régime alimentaire du Sud-Ouest. On connaît bien la région pour ses spécialités par particulièrement légères comme foie gras et confits.

 

 

Or le taux d’infarctus dans la région n’est que de 80 pour 100 000 au lieu de 315 pour 100 000 habitants d’âge moyen aux Etats Unis (la moyenne française se situe à 145). S’il est vrai que les Crétois font beaucoup mieux avec 38 cas, cela reste néanmoins remarquable et a été notamment attribué aux bienfaits du vin rouge consommé à dose raisonnable. Diverses publications ont eu lieu juste avant la création de Caudalie, raison pour laquelle des recherches sur les bienfaits du raisin étaient déjà en cours. Une aide importante pour des jeunes entrepreneurs qui avaient au départ un peu de mal à convaincre leurs interlocuteurs des bienfaits des pépins de raisin !

 

Caudalie : l'obsession de la qualité

Le succès n’est pas arrivé par hasard, il est le résultat de différents choix. Dès le départ, les jeunes entrepreneurs ont fait le choix du haut de gamme, sans rien céder dans le temps. Les politiques tarifaires et de distribution ont été fidèles à cet axe, et fait plus remarquable, cela a été respecté dans le temps et même renforcé. Ceci explique également un autre choix : une présence terrain maison avec des commerciaux propres à Caudalie  et investis d’une mission. Des concours à gagner, des séminaires, il faut tenir la motivation à bout de bras et l’entretenir.

 

Autre élément du succès :  Le contact client est recherché : des cartes de fidélité, des ordonnances beauté personnalisées, des courriers lors des anniversaires, des échantillons à tester gratuitement. Autant d’initiatives qui ont porté leurs fruits et ont permis la constitution de fichiers. La création des spas a aussi donné de l’étoffe à la marque et permis de tester réellement le concept. L’établissement bordelais est ainsi devenu la cinquième destination spa des curistes venus d’Amérique. Vous l’aurez compris, la marque a totalement surfé sur les atouts de la France : vin, dégustation, cosmétique, luxe… Bref, elle a tout bon.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :