Accueil > Création entreprise : avez-vous le bon profil ?

Création entreprise : avez-vous le bon profil ?

Entreprendre.fr

Si vous avez décidé de vous lancer dans la création d'entreprise, vous ne pouvez pas partir n’importe comment ni dans n’importe quelle direction. Un projet de création d’entreprise se construit, seul ou avec des partenaires, mais la première question que vous devez vous poser est de savoir si vous possédez réellement les qualités du créateur, bref si vous avez le bon profil pour vous mettre à votre compte.

Créer son entreprise est un acte majeur et il est d’autant plus important de savoir si vous êtes prêt à entreprendre. En effet, le chef d’entreprise se doit d’avoir certaines qualités et compétences pour pouvoir gérer comme il se doit son affaire. Il devra également respecter des règles et des lois qui vont parfois à l’encontre de son personnage ou de son caractère…

 

Créateur d'entreprise ; un vrai désir d’indépendance

Si la raison la plus fréquemment évoquée pour lancer une affaire est le désir d’indépendance, il faut être néanmoins persuadé que la création d’entreprise peut être aussi un fabuleux moyen de s’épanouir et d’atteindre ses objectifs personnels.

 

Il faut surtout veiller à ce que ce soit un choix voulu, qui corresponde à ses possibilités ; car pour entreprendre avec succès, il faut avoir éliminer les illusions, sélectionner une idée qui paraît la plus prometteuse et construire un projet, compte tenu du créateur et des moyens dont il dispose.

 

à lire aussi

 

Il convient donc de cerner les raisons pour lesquelles vous souhaiter créer : suite à une perte d’emploi, vous en profitez pour créer votre entreprise ou par défaut parce que vous ne trouvez pas de travail, vous créez votre propre emploi, désir de reconversion professionnelle, volonté d’indépendance, gagner beaucoup d’argent, se consacrer à sa passion…

 

Il s’agira aussi de vérifier que vous ayez un environnement familial favorable : Votre famille adhère t-elle à votre projet ? Est-elle consciente que l’entreprise déborde souvent sur la vie privée ? Votre conjoint vat- il travailler avec vous ?...

 

Devenir entrepreneur : une question de personnalité

L’entrepreneur doit se définir comme un battant, avec toutes les qualités qui en découlent (volonté, ténacité...). Ensemble, ces qualités constituent un atout vraiment important pour l’entrepreneur. Et, si certaines sont plus essentielles que d’autres, exploitées isolément et sans mesure, elles peuvent devenir des défauts.

 

L’entrepreneur doit être autocritique et avoir une bonne connaissance de lui-même, afin d’exploiter au mieux ses points forts et de s’efforcer de surmonter ses points faibles. Il est pourvu d’un grand pouvoir d’adaptation car la vie moderne est en perpétuel changement. Il réagira promptement pour ne pas demeurer sur la touche.

 

Bien que sensible à l’échec, il est bien souvent stimulé par la difficulté. C’est en effet une personne active qui a besoin d’effervescence autour de lui, pour qui une vie sans problème serait d’une monotonie insupportable. La notion même de problème a le plus souvent chez lui une valeur constructive. Les différentes « casquettes » Comme nous l’avons indiqué précédemment, le créateur d’entreprise doit avoir plusieurs cordes à son arc pour gérer au mieux son « business ». Quelles doivent être exactement ses compétences générales ?

 

 

Un gestionnaire

Quelle que soit la nature de l’entreprise, le chef d’entreprise doit savoir gérer ! Evaluer et prévoir les produits et les charges, respecter les échéances, surveiller en permanence les stocks et la trésorerie, contrôler les marges, assumer l’ensemble des tâches administratives. Le recours à un cabinet d’expert-comptable peut s’avérer nécessaire, mais en plus du dirigeant.

 

Un acheteur Choisir les fournisseurs (étape importante), les produits, se tenir constamment au courant de l’évolution des produits et des attentes de la clientèle, décisions à prendre quant au fait de travailler en flux tendu ou d’avoir un stock à l’avance… Un vendeur Accueillir le client, conserver le client, le conseiller. Il est très important d’être irréprochable, la vision que l’on a du chef d’entreprise étant la première image de l’entreprise véhiculée à l’extérieur !

 

Animateur et producteur

Organiser le travail, motiver les salariés dans l’entreprise, préciser le rôle des associés et répartir les rôles. Connaissances et compétences… Un entrepreneur doit être préparé et formé pour faire face aux défis actuels. On ne fait plus du commerce ou de l’industrie comme au temps passé. Les progrès techniques, les exigences légales, les contingences du monde socio-économique rendent plus ardue la course vers la réussite et le profit.

 

La formation et l’expérience procureront donc à l’entrepreneur une base solide pour se lancer dans la vie professionnelle. Toutefois, il gardera à l’esprit que les connaissances sont un moyen essentiel pour atteindre ses objectifs et que le succès du projet dépendra aussi des qualités dont il dispose. L’alliance connaissances et compétences ne seraientelles pas la clé du succès ?

 

Création d'entreprise : contraintes & obstacles

Il faut avoir une approche réaliste des obstacles considérables que le créateur aura à surmonter tôt ou tard durant sa vie d’entrepreneur. Il est important de prendre conscience que derrière l’enthousiasme du démarrage se dissimule une multitude de contraintes telles qu’une rémunération pas toujours élevée, des horaires de travail astronomiques, une vie bourrée de stress, la solitude. Souvent, c’est au détriment de sa vie privée que le créateur peut réussir au niveau professionnel…

 

Il est important de lister auparavant les obstacles que l’on risque de rencontrer et de réfléchir à la façon de les faire tomber. En effet, être chef d’entreprise, c’est avoir beaucoup d’énergie et l’esprit libre pour se consacrer à son travail (attention aux problèmes familiaux ou de maladie).

 

C’est être prêt à prendre de nombreuses responsabilités, à ne pas forcément partir en vacances, à ne pas souvent pouvoir profiter de son argent quand on commence à en avoir. Il faut aussi être capable de gérer l’insécurité quand un nouveau concurrent s’installe ou quand un contrat vous échappe.

 

Il faut également être conscient que vous aurez à faire face à la méfiance de vos fournisseurs, clients, administrations et que vous devrez constamment faire vos preuves surtout au démarrage. Penser toujours à ce que l’on a à perdre (capitaux, temps…) et à ce que l’on a à gagner. Il faut donc être prêt à payer le prix au démarrage.

 

Des contreparties avantageuses !

Derrière les contraintes affichées, il y a, heureusement, des contreparties agréables, sinon personne ne parviendrait à créer son affaire !

 

Créer son entreprise, c’est, avant tout, le moyen de concrétiser une idée qui tient à coeur. Le sentiment de liberté dans la prise de décisions et dans la gestion de son emploi du temps constitue également une des raisons qui pousse les porteurs de projets à se mettre à leur compte.

 

L’opportunité de se distinguer socialement et d’améliorer son cadre de vie, et peut être de faire fortune. Bien d’autres arguments militent en faveur du clan des créateurs ! Mieux comprendre ce qui vous motive dans votre création d’entreprise vous évitera de le faire pour de mauvaises raisons.

 

De plus, mieux appréhender vos compétences, les contraintes de la création ou vos points faibles vous permettront de démarrer dans de meilleures conditions. Le chef d’entreprise est un solitaire. Il ne peut pas se permettre des états d’âme, se plaindre auprès de ses clients ou de ses collaborateurs. Notez que les lieux de rencontre entre chefs d’entreprise, les associations patronales, jouent un rôle important pour l’aider à s’exprimer, à confronter ses expériences, ses doutes et ses convictions. L’entrepreneur a, avant tout, le courage pour tracer son propre chemin.

 

Il est ambitieux, puisqu’il désire passionnément réussir. Mais son ambition ne peut se passer ni de réflexion ni de jugement sur ses propres capacités. Certains facteurs inhérents à l’entrepreneur auront, en effet, une influence directe sur ses chances de réussite en affaires.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
22/02/2017
Emploi : les 7 métiers en or de 2017 https://t.co/6wFb65QqaZ https://t.co/1tHy1fQ9BF
22/02/2017
Quelles sont les 8 technologies à suivre de près d'ici 2020 ? https://t.co/7CHFC2M3du https://t.co/9EdVhX98xK
22/02/2017
Digital detox : cette start-up vous aide à déconnecter https://t.co/VscD5i37FW https://t.co/TgvY54p6Y5
22/02/2017
La fabuleuse histoire des techniques de vente au travers des siècles https://t.co/QgpbX1Lrz2 https://t.co/ekk9Gy8Sy6
22/02/2017
RT @MBandScott_: #Startup 10 astuces pour une levée de fonds réussie https://t.co/EGUjPwZnma https://t.co/uu6VBvNKLr
22/02/2017
[Infographie] La communication du futur https://t.co/PU9oNwlGXp https://t.co/KL5uPBWqh5
22/02/2017
Zara : comment Amancio Ortega Gaona est devenu le roi du monde https://t.co/XIvL87ORaL https://t.co/LA3r0xfhjA
22/02/2017
Les 20 start-up françaises qui ont le plus accéléré en 2016 https://t.co/H4LxoUqyRJ https://t.co/9iZ3Iu2FFd
22/02/2017
Travail : quelles bonnes résolutions pour bien démarrer l'année ? https://t.co/aIlmImVzuE https://t.co/SZISJfqwCc
22/02/2017
#Justice Le fils des #Balkany est en prison https://t.co/nVLAE8lEsC https://t.co/zdf1OdSIkB
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :