Accueil > 10 questions à se poser avant de créer son entreprise

10 questions à se poser avant de créer son entreprise

Entreprendre.fr

En matière de création d’entreprise, le risque zéro n’existe pas. En revanche, évaluer les risques avant de se lancer et se préparer au pire sont deux attitudes à privilégier quand on veut créer sa boîte et la mener le plus loin possible. Pour vous aider à adopter la bonne stratégie et à faire les justes choix, posez-vous les questions qui fâchent.

1. Pourquoi créer mon entreprise ?

Si la réponse à cette question vous paraît évidente, passez à la deuxième. Mais un peu d’introspection n’est pas réservé qu’au domaine de la psychanalyse. Cette envie de création est-elle un choix, un besoin, voire un pis-aller faute de mieux ? Etes-vous fondamentalement rebelle au salariat et à son monde hiérarchique, organisé et rassurant ? Ou êtes-vous las de la vie que vous menez ?

Mieux vaut connaître sa véritable motivation, et ce qui vous pousse à franchir le pas. Cette réflexion anticipée vous permettra de vous ancrer dans votre choix ou au contraire d’envisager d’autres solutions. N’oubliez pas que la création d’entreprise est une course de fond qui exige une belle endurance.

 

à lire aussi

 

2. Quel est mon projet ?

 

Le projet, l’idée, le brevet... sont le moteur de l’offre que vous allez faire à votre cible. Votre étude de marché, superficielle ou ap profondie, vous a convaincu que l’offre de biens ou de service que vous allez proposer trouverait preneur et vous permettrait de démarrer une nouvelle vie.

 

Qu’il s’agisse d’Internet, de roulement à billes, de pâtisserie ou d’agence de voyages, le raisonnement reste le même et si possible le plus simple possible. Avez-vous validé votre projet, seul et si possible accompagné, afin de vous assurer autant que possible que votre offre était intéressante pour vos clients, gérable face à vos concurrents, et viable dans le temps ?

 

Si vous vous sentez incertain, les sessions courtes d’évaluation de votre projet existent, les Chambres de Commerce et d’Industrie peuvent vous aider, et si vous êtes en période de chômage, l’APEC et l’ANPE disposent de formations d’approche à la création d’entreprise.

 

3. Quels moyens financiers ?

 

Ceux-ci sont bien différents selon que vous montiez un atelier, une usine, ou vous lanciez en free-lance dans la coiffure en domicile. Le principal est déjà d’identifier vos besoins, en fonction de votre âge et de votre situation, afin de pouvoir vous consacrer pleinement à votre nouveau départ.

 

Pas question de vous apercevoir au bout de six mois que les restrictions imposées sont trop difficiles à supporter pour vous et/ou votre entourage. De même, n’oubliez pas que les facilités accordées par les diverses administrations lors de la création ou de la reprise d’une activité ont tôt fait de vous rattraper. L’appui de votre banque et de vos partenaires est une des fondations grâce auxquelles vous pouvez vous projeter dans l’avenir.

 

Les investissements et pécules de départ peuvent être de tous ordres, mais ne les minorez pas dans l’espoir d’un avenir meilleur ou d’un coup de chance.

 

4. Quels moyens humains ?


Vous bien sûr. Vous, vous et encore vous. Cela n’est déjà pas si mal. D’accord, vous pouvez compter sur les partenaires et l’équipe que vous avez choisis pour vous entourer lors du lancement de ce projet et qui sauront vous conseiller. Après tout, ils sont là pour justement faire ce que vous ne pouvez accomplir seul. Sans compter vos amis et votre famille qui seront présents pour vous entourer.

 

5. Quelle organisation vais-je mettre en place ?

 

L’organisation d’une entreprise doit être clarifiée avant même sa mise en route. Qui fait quoi ? Sur qui puis-je compter pour être épaulé ou pas ? La mission de chacun doit être définie et si possible écrite dans votre projet. Et si vous pensez vous lancer en free-lance, sachez que cette question vous concerne également. Homme ou femme, avez-vous bien évalué l’organisation de votre vie professionnelle, mais aussi de votre vie privée ?

 

Peut-être y a-t-il finalement une raison pour laquelle la plupart des créations d’entreprises par les femmes sont faites après l’âge de 45 ans ? En bref, vous épanouir dans une nouvelle aventure professionnelle oui, culpabiliser en rentrant tous les soirs à la maison, non.

 

6. Quels sont les risques ?

Aucun nouveau projet ne va sans risque et l’on peut même dire que cela fait partie du plaisir de l’entreprenariat. Quel intérêt à vaincre sans risque ?

 

Cette évaluation essentielle vous aidera aussi à mesurer votre degré de motivation. Les risques encourus sont de tous ordres : financiers, certes, il s’agit du risque le plus facile à (sous) évaluer; votre risque personnel évidemment. Que vous ayez 20 ans, puissiez bénéficier d’une année sabbatique ou deviez démissionner d’un poste lucratif, la donne est différente.

 

Enfin les risques inhérents aux projets : bien identifier les causes possibles d’un éventuel échec vous permettra de l’éviter. Vous êtes le capitaine du navire, étudier la carte et la météo avant de partir fait partie de votre devoir.

 

7. Quelles sont les compétences requises pour ma création ?

 

Vérifier l’adéquation des compétences objectives que vous attendriez de Monsieur ou Madame X pour un tel projet et celles que vous possédez est un exercice des plus salutaires.

 

Peut-être avez-vous l’expérience du métier dans lequel vous vous lancez ? Mais être chef d’entreprise, quelle que soit sa taille, demande également des qualités d’organisation, de négociation avec vos partenaires banquiers ou administratifs, une rigueur qui ne sont peut-être pas votre fort ? Avoir un associé, suivre une formation peuvent être des solutions.

 

Allez-vous devoir manager du personnel ? Vous sentez-vous à l’aise dans ce rôle ? Parler à vos collègues, amis, anciens patrons, peut sans doute vous aider à détecter des qualités et des défauts. Sinon, les entreprises de coaching et autres conseils en entreprise peuvent être consultés pour finir de vous rassurer.

 

8. Où vais-je créer ma société ?

 

Un saut vers l’indépendance peut aussi s’accompagner d’un changement de vie à tous niveaux y compris au niveau du lieu de résidence. Par envie ou par nécessité. Contrôlez vos envies et assurez-vous plutôt du bienfondé de votre choix.

 

Cela va de l’emplacement et de la zone de chalandise de votre commerce, à la zone franche pour l’installation de votre entrepôt sous douane, ou pourquoi pas à l’étranger pour la transformation de matières premières.

 

9. Mon timing est-il correct ?

 

Le bon calendrier de lancement de votre création est essentiel. Lorsque vous achetez une maison, mieux vaut vous assurer que la nouvelle ligne TGV ne va pas passer au fond de votre jardin l’année prochaine. Idem pour votre future société.

Quelles sont les nouvelles réglementations dans son domaine, quels sont les nouveaux concurrents, les évolutions techniques ou technologiques qui vont transformer son activité ? Autant de questions qui peuvent aboutir à de nouvelles opportunités et de nouveaux succès.

 

10. Ai-je un (bon) réseau ?

 

Sans pour autant parler de veille technologique à l’échelle planétaire, il est important d’être toujours bien informé et d’avoir autour de vous un réseau de relations dans votre domaine d’activité. Monter une agence immobilière vous demandera un travail de fond auprès de votre village ou de votre quartier ainsi qu’envers la mairie.

 

La fréquentation des salons, foires, des sites Internet, de votre expert-comptable, avocat ou percepteur peut être la source de nouvelles affaires ou de nouvelles économies. Ne pas se disperser, mais ne surtout pas s’isoler, surtout si vous vous lancez seul(e). Les associations, consultations gratuites auprès de spécialistes sont aujourd’hui disponibles pour qui veut s’en donner la peine.

 

Si vous avez su répondre à ces dix questions et y trouver de nouvelles motivations à la création d’entreprise, vous êtes sur la bonne voie ! Mais attention, ce n’est que le début d’un long chemin et d’une nouvelle vie. D’où l’intérêt de trouver la bonne idée et surtout, la plus sécurisante possible.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :