Accueil > Crowdfunding et défiscalisation : ce qu'il faut savoir

Crowdfunding et défiscalisation : ce qu'il faut savoir

Entreprendre.fr

La saison est propice à l'investissement dans les startups et PME de croissance... mais aussi à la défiscalisation !

Grâce à la loi TEPA, les investisseurs sur les plates-formes de financement participatif peuvent bénéficier d'une réduction d'impôt, qui dépend du montant investi.

 

à lire aussi

 

«Aujourd'hui le crowdfunding est devenu le meilleur moyen d'investir dans les jeunes sociétés innovantes et de réaliser des plus-values importantes. Les déductions fiscales auxquelles sont éligibles les investissements en crowdfunding constituent un avantage supplémentaire pour les investisseurs.

 

La grande majorité des sociétés que nous présentons sur SmartAngels sont éligibles à la défiscalisation de l'ISF. En bref, les investisseurs peuvent profiter de ces avantages fiscaux pour faire un usage différent de leurs impôts, en les orientant vers l'économie réelle» explique Benoit Bazzocchi, Président Fondateur de SmartAngels.

 

Les trois points clés à connaître pour défiscaliser son investissement sont les suivants :

- en investissant dans une ou plusieurs PME, vous pouvez bénéficier d'une réduction de votre ISF de 50% des sommes investies ;

- le montant de la réduction d'impôt peut représenter jusqu'à 45 000 € (soit un montant investi de 90 000 €) ;

- pour bénéficier de la réduction d'ISF, vous devez conserver votre participation pendant une durée minimale de cinq ans.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :