Accueil > Devoteam, une success story made in France

Devoteam, une success story made in France

Entreprendre.fr

De l'association des frères de Bentzmann est née une success story made in France. Impulsé dans «une logique de discussion» entre frères et face à la dérégulation du marché des télécoms français et la révolution technologique, le duo crée Devoteam, une entreprise de conseil en technologies innovantes. Stanislas, 54 ans (ex-président de Croissance Plus), et Godefroy de Bentzmann, 59 ans (ex-IBM), se lancent en fonds propres, le cadet cédant sa société d'importation de textile Message créée en 1987, déboursant 350.000 francs (environ 53.357 €).

 

Les débuts jonchés d'obstacles laissent Stanislas perplexe tant le duo se heurte à toutes les difficultés possibles, notamment la bulle Internet en 2001 et la crise économique de 2008. «Notre activité est liée à un marché qui fait d'aussi grosses croissances que de ruptures. D'autant qu'en France, on a du mal à réformer une entreprise en cas de crise : c'est long et très cher, à la différence de l'Angleterre ou des États-Unis. Ainsi, en 2001 nous avons dû licencier, de même qu'en 2009.

 

À chaque fois, nous avons dû mettre en place un plan social lourd et coûteux ! J'en garde d'ailleurs de mauvais souvenirs. Mais lorsque vous œuvrez sur un marché qui s’effondre, si vous ne restructurez pas, vous mourrez». Des hauts et des bas qui n'ont pas entamé la détermination du duo. Aujourd'hui, la PME de Levallois-Perret affiche 555 M€ de CA et 4.500 salariés. Mieux encore, d'ici 2020, l'entreprise compte bien doubler de taille, visant 1 Md€.

 

«Quand nous avons commencé, il n'y avait ni financements, ni incubateurs. Aujourd'hui, l'entrepreneuriat est désormais valorisé en France», se réjouit Stanislas de Bentzmann pour qui l'entrepreneuriat reste «une aventure du XXIème siècle qui vaut vraiment le coup». On veut bien le croire.

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
26/06/2017
Un coffre-fort testamentaire numérique crypté en ligne – https://t.co/qz6z8JAGpe
26/06/2017
Languedoc-Roussillon : locomotive des vins français – https://t.co/RWnQgHmbW9 https://t.co/EXqNACud7l
26/06/2017
Immobilier : quels prix à Strasbourg ? – https://t.co/4BEjrajQwt
26/06/2017
Transmission d'entreprise : les erreurs à éviter – https://t.co/hO3hDI8Nyi https://t.co/SdhYaOjjA9
26/06/2017
Concierge, le bouton connecté qui s'occupe de votre maison en votre absence – https://t.co/bdSG9aG4eY https://t.co/fGAyNmUOpJ
26/06/2017
Le financement participatif moins rentable que le Livret A ? – https://t.co/hgUFnFLjqU https://t.co/wA6nRoRDas
26/06/2017
TechnicoFlor toujours au parfum – https://t.co/PcMoqj1D33
26/06/2017
Poulehouse au secours des poules – https://t.co/ORkFhTFGsb
26/06/2017
Alimentation : Poulaillon savoure sa réussite – https://t.co/B1bbdCqBVi https://t.co/XHwQ1Kx2tO
26/06/2017
CIM, cette PME qui travaille sur le premier tramway d’Amérique latine – https://t.co/eqKPgT98u4
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :