Accueil > Durance, le petit qui veut rattraper l'Occitane

Durance, le petit qui veut rattraper l'Occitane

Entreprendre.fr

Bougies parfumées, parfums, soins ... Avec son ancrage en Provence, ses produits de qualité d’origine naturelle, une identité visuelle reconnaissable à l’international, Durance marche sur les traces de l'Occitane.

« Mes premières expériences avec les matières et les senteurs, je les ai faites à 4 ans», se souvient Nicolas Ruth, 39 ans, directeur général de cette belle PME de la Drôme provençale au succès grandissant qui produit et des soins naturels, bougies parfumées et parfums d’ambiance. L’aventure Durance est avant tout une histoire de famille !

 

Durance est avant tout une histoire de famille

Olivier Ruth, le père, a laissé son empreinte dans de nombreuses entreprises du monde des cosmétiques naturels avant de créer la marque provençale en 1997. À l’époque, la famille Ruth découvre le Lavandin de Grignan, une ferme créée par un couple d’agriculteurs une décennie plus tôt, qui fabrique des produits à base de fleurs de lavande (sachets senteurs, huiles essentielles...).

 

à lire aussi

 

Rapidement, les Ruth et le Lavandin de Grignan s’unissent pour ne faire qu’un, l’entité prenant le nom de Durance en 2003. Et Grignan, petite ville touristique de la Drôme provençale célèbre pour son château (fréquenté par Madame de Sévigné), est toujours le lieu d’implantation historique du siège de la marque.

 

Durance : une logique de développement

« J’ai grandi dans cet univers, révèle Nicolas Ruth, j’y ai rapidement développé une grande sensibilité et un goût pour ces produits. Surtout, je fais partie de l’aventure Durance depuis les débuts puisque nous avons racheté le Lavandin de Grignan en 1998 seulement et que je suis entré dans l’entreprise en 2000. Depuis que j’ai succédé à mon père, je suis dans une logique de développement ». Une stratégie que ce dynamique patron a piloté avec succès puisque Durance, avec un CA de 12 M€, flirte avec les plus grands noms de la cosmétique. « Notre ambition est de doubler notre CA d’ici 5 ans», confie encore Nicolas Ruth.

 

Durance : l’art de vivre à la française

Sa réussite, Durance la doit bien à son dirigeant passionné. Après une première gamme de produits qui rencontre déjà un grand succès, le fils du fondateur, diplômé de l’ESSEC, d’HEC et de l’ISIPCA de Versailles (école référence en matière de parfum et de cosmétique), propose régulièrement de nouvelles collections, augmentant ainsi tranquillement mais sûrement ses ventes et sa réputation, en France comme à l’international.

 

Dès 2001, victime de son succès, la marque prend d’ailleurs possession de locaux plus spacieux. Dès 2003, une première boutique s’ouvre à Paris, rue Vignon, devenue le navire amiral de l’enseigne. Aujourd’hui, la marque provençale peut se targuer de ses 3.600 points de vente à travers le monde, dont 16 boutiques en propre dans l’Hexagone, qui commercialisent ses 450 références ! Mieux encore, ces produits sont disponibles dans une cinquantaine de pays, notamment dans toute l’Europe mais aussi en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique, via des corners , des distributeurs ou des boutiques dédiées.

 

L'internationa, un facteur de croissance essentiel

Pour Durance, l’international est bel et bien un facteur de croissance essentiel : «Cela représente 50% de notre CA. Notre objectif, désormais, est de nous recentrer sur certaines régions. Nous souhaitons en effet progresser en Europe et développer davantage l’Asie où il y a de belles perspectives  », indique Nicolas Ruth.

 

Pour cela, le jeune quadra s’inspire «d’un certain art de vivre français qui plaît à l’international », ajoutet- il, convaincu de tenir la recette de ce succès mondial. D’où l’importance d’une identité visuelle remarquable et remarquée sur tous les continents. «Un terroir magnifique»  Une image de marque qui séduit, un positionnement «tendance», des cosmétiques (minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle), Durance mise sur l’authenticité, l’élégance, le respect... et le 100% «made in Provence».

 

«Toutes nos essences viennent de Grasse, nous travaillons avec le même fournisseur depuis toujours,  confirme Nicolas Ruth. Ici, le territoire est riche. Nous cherchons des ingrédients nobles et nous faisons très attention à formuler le plus naturellement nos produits. Nous avons mis en culture des roses, des coquelicots... Nous essayons d’être dans l’excellence, notamment en utilisant des matières nobles. Et nos clients le ressentent. Durance est une maison de qualité », confie le jeune patron avec pudeur, qui ne s’attendait pas à une telle réussite.

 

«Difficile de s’attendre à un succès, quel qu’il soit, même si nous savons que nos produits sont de qualité puisque nous travaillons avec des essences coûteuses, de belles matières et que l’on produit en France, ce qui ravit nos clients ». D’ailleurs, la marque reflète toujours ses racines, «cet art de vivre au pied du château qui est aussi un art de la terre. Tout est fabriqué sur place. On ne triche pas, on cultive le bien fait et le beau geste ».

 

Pour sa PME, l’entrepreneur de Durance fourmille d’idées : «L’inspiration vient de partout ! De nos voyages, de nos rencontres, de nos clientes, de nos parfumeurs... Nous aimons humer l’air du temps »... loin des tendances mais proche des vraies valeurs sans jamais oublier l’incroyable succès de l’Occitane (1,04 Mds1  de CA dont 92% à l’export).

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :