Accueil > Duval, le retail park à la française

Duval, le retail park à la française

Entreprendre.fr

Il y a 20 ans, le groupe parisien Duval fait le pari du retail park, cet ensemble immobilier commercial de périphérie, structuré autour d’un parking, à proximité d’une locomotive alimentaire et le long d'axes de circulation majeurs. S'il est aujourd'hui le format des parcs d'activités commerciales le plus plébiscité, c'est parce qu'il correspond au modèle économique recherché par les enseignes.

« L'important pour elles, c'est la maîtrise des coûts. En retail-park, elles trouvent plus de surfaces, ce qui leur permet d'avoir plus de références en magasin donc un CA plus élevé, pour un coût immobilier bien plus faible et un trafic quasi équivalent à celui de la galerie. Les loyers se situent sur une moyenne de 113 € du m², contre 256 € en galerie », explique Éric Duval, 57 ans, président du groupe.

 

Un modèle attractif

Grâce à son entité dédiée « Patrimoine & Commerce », l'entreprise aux 700 M€ de CA a acquis plus de 39.000 m2 de surface en 2016, preuve de l’attractivité de ce modèle, au service du commerce. « Ce qui manque dans nos cœurs de villes, ce sont les places de parking. Les clients tournent en voiture avant de renoncer à leur acte d’achat. Dans les retail park, grâce au parking gratuit, le processus d'achat est déjà engagé quand les clients arrivent sur place. Ce qui permet aux enseignes d'augmenter leur CA dès leur arrivée », précise Pauline Duval, 29 ans, directrice générale du groupe.

 

À l'horizon, 3 gros projets pour Duval : le retail park de Lexy (54) livré en décembre 2017, celui de Champagne au Mont D'Or (Lyon Ouest) pour juin 2018, et Wittenheim (Mulhouse Nord-Ouest) pour décembre 2018.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :