Accueil > EC BAT : de la Marine à la micro-entreprise du bâtiment

EC BAT : de la Marine à la micro-entreprise du bâtiment

Entreprendre.fr

Ce jeune et dynamique électricien trentenaire n’a pas choisi de s’installer comme auto-entrepreneur. Mais pour démarrer son entreprise individuelle dans les Pyrénées-Orientales, il a opté pour le statut fiscal de la micro-entreprise.

Quel est votre formation et votre parcours ?

 

J’ai obtenu mon diplôme d’électricien, plus précisément d’électro-technicien (Niveau IV), homologué par l’Etat, dans la Marine nationale où j’exerçais mon métier. Après avoir quitté la Marine par choix personnel, j’ai travaillé comme électricien dans une entreprise locale de BTP.

 

Pourquoi avoir choisi de vous mettre à votre compte ?

 

Pour la liberté ! Mais aussi, le sentiment et le besoin de tout gérer de A à Z, ce qui est le propre du dirigeant indépendant.
En tant qu’employé, vous ne pouvez que suivre le mouvement et vous n’avez jamais l’impression de vraiment évoluer. En me mettant à mon compte, c’est l’inverse, je suis maître de mon activité, de mon travail et donc de mon avenir. Tout passe par moi : la relation client, les chantiers, mais aussi la gestion comptable et celle de mon emploi du temps.


Pourquoi avoir opté pour la micro-entreprise ?

 

Je suis électricien de métier, donc je tenais à être inscrit à la Chambre des Métiers et des Artisans. Je suis persuadé que mon inscription a un impact auprès de mes clients et que c’est un gage de crédibilité et de sérieux. Quant au statut fiscal de la micro-entreprise, je trouve qu’il était idéal pour démarrer, car il est ultra-simplifié et permet de gérer soi-même sa comptabilité.

 

De plus, je peux travailler de chez moi en limitant au maximum les charges fixes de mon entreprise. C’est un plus indéniable pour se lancer !

 

Quel est votre objectif personnel ?

 

Me lever chaque matin avec le sourire parce que je fais à mon compte le métier que j’aime : électricien spécialisé dans la rénovation des appartements et maisons. Et puis bien entendu, payer mes frais, mes crédits tout en remplissant mon frigo. Sans oublier que ce régime permet d’après moi de concilier vie professionnelle et vie privée.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :