Accueil > Emploi des cadres : recrutements en vue

Emploi des cadres : recrutements en vue

Entreprendre.fr

Avec 174 000 recrutements de cadres prévus cette année et environ 190 000 annoncés en 2016, le marché de l’emploi des cadres s’avère toujours plus ouvert. Cette conjoncture encourageante est une opportunité pour faire évoluer sa carrière. 

Afin de disposer d’éléments objectifs sur les métiers les plus porteurs, nous avons sondé le Cabinet Robert Half, leader mondial du recrutement spécialisé, qui présente 7 « Jobs en or » en 2016.

 

à lire aussi

 

Selon Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half France : « L’une des conditions pour réussir son évolution professionnelle - en interne comme au sein d’une nouvelle entreprise - est de se mesurer au marché de l’emploi. Ainsi, un candidat ou un collaborateur en poste, qui maîtrise ces données, peut mieux se positionner puis, le cas échéant, négocier – notamment sa rémunération. Dans notre contexte actuel, nos Jobs en Or sont des vrais indicateurs de gestion de carrière. »

 

Un marché qui retrouve son dynamisme

Une analyse confirmée par Jean-Marie Marx, Directeur Général de l’Association pour l’Emploi des Cadres qui déclare : « Dans un contexte économique plus favorable, le marché de l’emploi cadre devrait progressivement retrouver son dynamisme. En 2015, le nombre de recrutements de cadres devrait augmenter de 4 %.

 

Une croissance stable par rapport à l’an dernier, avec un volume total de 177 000 embauches. Puis à partir de 2016, les effets d’un cercle économique vertueux, avec notamment la reprise de l’investissement, se traduiraient par une augmentation sensible des recrutements de cadres. »

 

Recrutement des cadres à la hausse

L’Apec, dont le modèle économétrique permet de conduire des prévisions de recrutements de cadres à l’horizon 2017, anticipe une augmentation progressive mais sensible des embauches de cadres à partir de 2016, après une année 2015 caractérisée par une certaine stabilité.

 

à lire aussi

 

Ce modèle met en évidence la relation étroite existant entre, d’une part les recrutements de cadres, et d’autre part, les investissements, la croissance et les départs à la retraite de cadres en poste. Le scénario retenu par l’Apec est celui d’une « reprise économique progressive ».

 

Une reprise économique favorable aux cadres

Cette reprise économique devrait permettre une amélioration de l’emploi. L’Insee table ainsi sur la création de 114 000 postes dont 41 000 pour l’emploi salarié marchand. L’embellie devrait rester dans un premier temps insuffisante pour inverser la courbe du chômage.

 

Au mieux, le taux de chômage devrait se stabiliser à fin décembre 2015 (10,1 % en France métropolitaine), la hausse de la population active contrebalançant les créations de poste. Une décrue tangible du chômage pourrait intervenir en 2016 (9,7 %) et se poursuivre en 2017 (9,5 %) selon les estimations de l’Unédic.

 

Dans ce contexte, la part des cadres en emploi dans les départs à la retraite progresserait dès 2015 (+2 points à 52 %) pour atteindre 54 % en 2017.

 

Dans ce scénario, le nombre de recrutements de cadres augmenterait en 2015 de 4 %, à près de 177 000. Cette estimation dépasse la médiane des prévisions recueillies auprès des entreprises fin 2014 dans le cadre de l’enquête annuelle de l’Apec1 (de 162 000 à 186 000, médiane : 174 000).

 

Elle reste néanmoins bien inférieure à la fourchette haute. La reprise progressive de l’investissement à partir de 2016 permettrait de dynamiser les embauches de cadres. Les niveaux d’avant la crise de 2008/2009 seraient approchés en 2016 puis dépassés en 2017.

 

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :