Accueil > Emploi : Keycoopt, le site qui vous rémunère si vous recommandez les membres de votre réseau

Emploi : Keycoopt, le site qui vous rémunère si vous recommandez les membres de votre réseau

Entreprendre.fr

37% des cadres sont recrutés à la suite d'une recommandation. La start-up Keycoopt est née de ce constat. Pour son fondateur, Antoine Perruchot, la recommandation est le moyen le plus efficace pour trouver rapidement le bon candidat.

Antoine Perruchot, 38 ans, a travaillé 10 ans dans le milieu du recrutement et créé 2 cabinets. «Un jour, j’ai reçu une demande très particulière d’un client. Il cherchait un “mouton à cinq pattes”. J’ai alors eu le réflexe d’appeler des membres de mon réseau. En 5 coups de fil, j’avais recruté un excellent candidat».

 

à lire aussi

 

De là l’idée d’industrialiser le recrutement par la recommandation, grâce à Internet, qui a abouti à la création de Keycoopt en mars 2012.

 

La recommandation : le moyen le plus efficace pour trouver le bon candidat

«Dans le recrutement, et plus généralement dans nos vies, nous passons notre temps à recommander des gens bien. Keycoopt fonctionne aussi simplement. 25.000 coopteurs reçoivent aujourd’hui les offres d’emploi de nos clients et peuvent ainsi recommander des personnes de leur réseau pour ces postes, via notre site. La recommandation est le moyen le plus efficace pour trouver rapidement le bon candidat. Et c’est d’autant plus vrai pour les cadres, où 37% d’entre eux sont recrutés ainsi».

 

Les coopteurs touchent une prime de 500 à 1.000 €, qu’il peut choisir de reverser à une association, si le recruteur retient un candidat qu’ils ont proposé.

 

«Nous utilisons les facteurs-clés gagnants des 3 moyens historiques qu’avaient les recruteurs avant Keycoopt : nous sommes “social” à l’instar des réseaux sociaux puisque nous utilisons le réseau de nos coopteurs ; nous utilisons les annonces et la réactivité du Web comme les jobboards ; nous évaluons les candidats comme le font les cabinets de recrutement... sans les inconvénients, à savoir respectivement quantitatifs, chronophages et coûteux».

 

Sous sa propre marque, Keycoopt cible le marché des cadres, mais le système est également vendu en marque blanche à des grands comptes, qui l’utilisent pour le recrutement des cadres comme des employés.

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :