Accueil > Entrepreneur à 50 ans

Entrepreneur à 50 ans

Entreprendre.fr

Expérience, carnet d’adresses fourni, maturité… les atouts des seniors entrepreneurs ne manquent pas. D'autant que, face à un jeune fraîchement diplômé, un tel profil rassure les financiers ! Une lame de fond ?

 

Il n’y a pas d’âge pour devenir entrepreneur ! Après une carrière dans les grands groupes, beaucoup de seniors, la quarantaine passée, aspirent à autre chose, notamment à façonner un projet de leurs mains, à mener un vrai challenge. Les chiffres le prouvent : 1 créateur d’entreprise sur 5 est âgé de plus de 50 ans !

 

«Selon l’Insee, 40% des entrepreneurs ont plus de 50 ans. La création est, en effet, une alternative pour les seniors qui ont peu la cote sur le marché de l’emploi», commente Frédérique Jeske, du réseau Entreprendre. En 10 ans, la proportion des créateurs quinquagénaires passés par le réseau Entreprendre a ainsi augmenté de 11%, et ce taux est passé de 17 à 23% chez les repreneurs.

 

Un savoir-faire à transmettre

Première explication de cette véritable lame de fond : un marché du travail qui ferme les portes aux salariés après 50 ans. Un phénomène bien français : le taux d’emploi chez les seniors est de dix points inférieur à ses voisins de l’OCDE. Pour autant, les raisons de cet engouement envers la création ou la reprise d'entreprise ne sont pas uniquement liées à un marché du travail morose. «Arrêtons les idées reçues.

 

Les entrepreneurs seniors ne manquent pas d'atouts. Ils débordent d'énergie, ont le goût du défi. Allégés des contraintes familiales, souvent plus à l'aise financièrement, ils ont soif de mettre à profit leur expérience au service d'un challenge plus personnel. Après avoir donné plus de 30 ans de leur vie à la réussite de grandes, moyennes ou petites entreprises, l'approche de la retraite sonne pour certains comme un coup de ''booster''», poursuit Frédérique Jeske. Pour ces seniors, il s'agit surtout d'un véritable choix de vie.

 

«Ceux qui ont la fibre entrepreneuriale ont envie de contrôler leur activité professionnelle. Ils recherchent un épanouissement personnel en étant acteur de la société. Ils ont également un savoir-faire qu’ils souhaitent transmettre»

C’est pourquoi ces entrepreneurs choisissent principalement un secteur qu’ils connaissent sur le bout des doigts et dans lequel ils peuvent exploiter un solide réseau.

 

Ainsi, contrairement aux jeunes, ils sont plus nombreux à se lancer dans le secteur industriel (22% contre 10% pour les plus jeunes). Parce qu’ils ont conscience d’avoir moins de temps à perdre, les seniors sont aussi des candidats parfaits à la reprise : en effet, 47% des entrepreneurs de plus de 50 ans reprennent une société déjà existante, contre 7% des moins de 30 ans. Le succès est d’ailleurs souvent au rendez-vous puisque 92% de ces seniors entrepreneurs sont toujours en activité au bout de 3 ans.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :