Accueil > #Entrepreneurdelasemaine >> Stéphane Oria, bientôt leader du logement social

#Entrepreneurdelasemaine >> Stéphane Oria, bientôt leader du logement social

Entreprendre.fr

La société est spécialisée dans la construction de logements aidés, l'accession sociale et les foyers d’étudiants. Animé par une vision solidaire, équitable et économique de l’habitat urbain, le groupe propose des solutions sur-mesure aux élus et aux bailleurs pour contribuer au déploiement du logement social partout en France.

 

 

Quelle est la genèse de votre parcours entrepreneurial ? Quelle est votre philosophie entrepreneuriale ?

Autodidacte, j’ai démarré très tôt l’aventure entrepreneuriale dans l’univers de la construction. Au fil du temps, j’ai compris qu’il n’y a pas de marché s’il n’y a pas de besoin.

Il y a un véritable déficit de logements sociaux et c’est un secteur habituellement dévolu au secteur public ou para-public. Uniti, c’est la concrétisation d’un modèle économique neuf. Nous créons « clés en mains » des opérations immobilières que nous revendons à des opérateurs sociaux.

Ce qui leur permet de s’assurer un volume d’immeubles sans en gérer la conception et la construction. C’est ainsi que peu à peu nous avons étoffé notre offre et proposons des solutions pour étudiants, séniors, du logement social classique, de l’accession sociale, de l’intermédiaire.

 

 

Quelle est l’ADN de l’entreprise et les valeurs que vous portez ?

La question est de savoir quel est le rôle d’une entreprise dans la société. Uniti, ce sont des capitaux privés servant à développer des solutions solidaires et sociales, mais économiquement viables. Nous servons chaque année des dividendes à nos actionnaires, ce qui en attire de nouveaux, ce qui améliore la valorisation, ce qui nous permet de lever plus de fonds et donc de construire plus de logements sociaux. Cercle très vertueux!

Nous devons combattre les préjugés. Auprès du secteur public pour lui démontrer la pertinence et l’aide que nous pouvons apporter, mais aussi auprès des marchés privés qui ne tiennent pas pour sérieux l’investissement à destination des plus fragiles… Et naturellement, nous ajoutons à ce combat permanent les problématiques habituelles de la promotion de programmes immobiliers.

Uniti… C’est tenter de réconcilier le monde des affaires, le « corporate » comme disent les anglo-saxons, avec la responsabilité sociale. De ce point de vue, nous avons pris une décision marquante en nous nommant Uniti.

 

 

Vous vous positionnez sur un marché avec des acteurs très puissants, comme Vinci. A quelles difficultés vous heurtez-vous ? Comment tirez-vous votre épingle du jeu ?

 

Nous avons débutés par des programmes modestes. La construction d’un immeuble de 25 logements sociaux n’intéresse pas les majors de l’immobilier, qui n’y trouvent pas leur

compte. Notre « cible » foncière n’est pas aussi primordiale que pour un accédant à la propriété qui recherche un bien au prix du marché. Mais ce que personne n’avait saisi, c’est que nous nous sommes créés un portefeuille de clients souhaitant racheter chaque année des programmes immobiliers. Il y a une forme de pérennité dans notre modèle économique.

 

En concevant des programmes immobiliers sur des terrains moins dispendieux et en éliminant les coûts commerciaux, ainsi qu’en utilisant peu de ressources à l’administration des ventes, puisque nous n’avons qu’un client et non un grand nombre par immeuble comme dans l’immobilier « libre », nous avons pu concentrer toutes nos actions sur le coût de construction, ce qui explique notre réussite.

 

 

Vous préparez une entrée en Bourse sur le marché Alternext. Pourquoi ce choix ? Quelles sont vos motivations ?

 

Nous avons fait la démonstration de notre modèle. Il s’agit maintenant de renforcer notre présence partout où c’est nécessaire. Nous avons l’ambition de passer de 4 à 15 agences au niveau national. Cela nous rapprochera des collectivités et de proposer des solutions de logements sociaux « clés en mains » avec une véritable proximité.

 

Le modèle est à présent parfaitement rôdé et nous sommes impatients de voir l’équipe s’étoffer et d’apporter des solutions urbaines moderne et responsable, sans sacrifier à l’économique. Donc, notre projet d’entreprise prévoit de la croissance organique et nous surveillons des opportunités de croissance externe afin de renforcer plus rapidement notre maillage national.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
24/06/2017
Les plateformes de crowdfunding se diversifient – https://t.co/KtTFPuNASE
24/06/2017
[Infographie] E-santé : les 6 start-up à suivre – https://t.co/6Dvc8cAUkM https://t.co/DBdKSK33AQ
24/06/2017
Oodrive, pionnier du cloud professionnel – https://t.co/MxdtLRyG6R https://t.co/RJmN5LbHxb
24/06/2017
Muriel Reus : « Mon engagement est celui de la société civile ! » – https://t.co/6ioWyKmWdF https://t.co/B6J8fpNJcq
24/06/2017
Créer sa #startup ou l'apprentissage du risque https://t.co/lazVOK8WFj #Entrepreneur https://t.co/bor6hBTxVU
24/06/2017
Optique : Axos révolutionne la basse vision – https://t.co/P3dSW5A5ey
24/06/2017
Chauffeur Privé, vrai concurrent de Uber ? – https://t.co/WU8Lzyx7um https://t.co/Jw9rhY0dmi
24/06/2017
Le robot Leka séduit les investisseurs – https://t.co/uKfyRCn5Fr https://t.co/NDD9h8DOZv
24/06/2017
[Guide] Apprendre à #manager la diversité https://t.co/0jHmyahSHk #Management #RH https://t.co/4y6rNXE4IW
24/06/2017
Miraxess veut inventer le futur du PC – https://t.co/iid99bMI8G https://t.co/peHfbdbNTB
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :