Accueil > Entreprises : quand faire appel à un avocat ?

Entreprises : quand faire appel à un avocat ?

Entreprendre.fr

Pour avoir l’information juridique requise, obtenir un conseil lors de toute décision, aider à la négociation, rédiger des actes, anticiper pour protéger des aléas d'un contentieux... l’accompagnement d’un avocat se révèle indispensable. Qu’il soit ou non spécialisé dans diérents domaines du droit, son conseil en amont tant auprès des particuliers que des entreprises permet d’éviter bien des déboires.

Auprès des sociétés, les avocats d’affaires ont de plus en plus un rôle de conseil en stratégie avant toute décision importante. “L’avocat est un véritable allié du dirigeant à toutes les étapes de la vie de l’entreprise” observe le Conseil National des Barreaux. De la création jusqu’à la transmission, le recours à un avocat contribue à assurer la croissance de l’entreprise et la protection des intérêts du dirigeant et de ses associés.

Conseiller les sociétés et leurs dirigeants
Nombreux sont les domaines d’intervention de ces professionnels du droit. Le droit des sociétés représente naturellement une composante prédominante de leur activité.

 

Il consiste à assurer le suivi juridique courant des entreprises, la tenue des registres légaux, le suivi et la gestion des relations intra-groupe, la constitution de sociétés, la mise en place d’outils d’intéressement du personnel et des dirigeants, etc. Les avocats d’affaires ont un rôle essentiel dans le cadre de restructurations, fusions et acquisitions, ainsi qu’opérations de capital investissement.

 

Ils sont également experts en droit bancaire et financier,n droit des contrats commerciaux, en droit fiscal et en droit social en matière collective et individuelle. Les chefs d’entreprise apprécient que leurs avocats se préoccupent tout autant de leur société que de leur situation personnelle.

 

Aussi ces professionnels du droit effectuentils souvent le suivi des opérations juridiques et fiscales relatives au patrimoine des dirigeants ou fondateurs des entreprises découlant de la réalisation de cessions, acquisitions, prises de participation, etc.

 

Si, comme on vient de le voir, le rôle de l’avocat requiert des compétences pluridisciplinaires, la tendance à la spécialisation s’accentue pour répondre à une demande de plus en plus pointue des clients. Les cabinets développent fréquemment des spécialités par niches : droit immobilier, de la construction, des nouvelles technologies, de l’informatique, de la marque, de la propriété intellectuelle, etc...

Grande structure ou cabinet de proximité ?
Entre les très grands cabinets et les structures de proximité, le service va différer. Le marché se divise en trois grandes catégories.

 

Les cabinets français, de petite ou moyenne taille, sont souvent généralistes, certains seront parfois plus spécialisés. Les grands cabinets, pour la plupart d’origine anglosaxonne, comptent plusieurs dizaines d’avocats et disposent d’un réseau international organisé.

 

Enfin, les cabinets peuvent être issus des structures d’audit, soit anglosaxonnes comme les “Big Four” qui pour leur part comprennent plus d’une centaine de professionnels, soit françaises de petite taille. Leurs compétences sont multijuridictionnelles.

 

Au-delà de leur parfaite maîtrise d’une législation toujours plus abondante, la relation de proximité ainsi que la connaissance approfondie des entreprises clientes et de leur environnement économique représentent un atout majeur des cabinets d’avocats. Dans tous les cas, consulter son avocat au plus tôt est la meilleure attitude à adopter pour anticiper ou éviter un litige.

Mais l’avocat intervient également en contentieux pour défendre les entreprises vis-à-vis de leurs interlocuteurs (clients, fournisseurs, concurrents, administrations...).

 

Le département contentieux agit à tous les stades de l’évolution d’un litige survenant dans tous les secteurs du droit. Une intervention nécessaire si, préalablement, le recours à la négociation, à la médiation ou encore à l’arbitrage a échoué, des solutions pour lesquelles on optera beaucoup plus aujourd’hui.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
23/03/2017
Allo Resto, rentable depuis plus de 10 ans https://t.co/Qo6VeilSsV https://t.co/h79tUWycQX
23/03/2017
Comment séduire les business angels ? https://t.co/dt3zz9P32S https://t.co/nO96hXoAdq
23/03/2017
RT @TellMePlus: Intelligence artificielle : les pépites de demain, dont @Tellmeplus pour l'analyse prédictive #AI @Entreprendre https://t.c…
23/03/2017
RT @AlexandreDEREY: Stereolabs, la #startup française qui a séduit James Cameron ! https://t.co/L7ZxxYJSVG #3D via @Entreprendre #tech #inn…
23/03/2017
Profession des élus : une surreprésentation du secteur public https://t.co/3drP6g8GO0 https://t.co/mFkUDBOl5M
23/03/2017
Xavier Niel à la conquête de l'Ouest https://t.co/J1yXbJPLyi https://t.co/kb8WZXXGVU
23/03/2017
Retrouver Robert Lafont , patron d'Entreprendre, ce jeudi à 12h30 sur Sud Radio qui répond aux questions des audite… https://t.co/yg5Caw6vjB
23/03/2017
Guy Martin émerveille le Grand Véfour en toute liberté https://t.co/ZrJohU9DpL https://t.co/6k1rM0l2oP
23/03/2017
RT @HuguesSouparis: Via @Entreprendre @surys, une #ETI qui allie #innovation et audace https://t.co/QcYfFJ4d81 https://t.co/JJhNaSbYyN
23/03/2017
Marion Cotillard, plus bankable que jamais https://t.co/VPnu3gUHb6 https://t.co/jfmYGZnWOI
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :