Accueil > Exel Industries pulvérise les chiffres !

Exel Industries pulvérise les chiffres !

Entreprendre.fr

En silence, sans que personne n’en parle, Exel Industries est devenu en trois générations le leader mondial de la pulvérisation.

Créé en 1952, au cœur du vignoble champenois, le groupe Exel composé d’une vingtaine d’entreprises exerce son métier, la pulvérisation de précision, dans trois marchés complémentaires : l’agriculture, l’industrie et le grand public.

 

à lire aussi

 

Grâce à une introduction à la Bourse de Paris en 1997, Exel s’est rapidement développé à l’international et a su saisir toutes les opportunités de croissance externe qui se présentaient. Depuis une vingtaine d’années, le groupe étend ses activités dans le monde par croissance interne et acquisitions ciblées.

 

Son excellente santé financière – trésorerie disponible et capacité d’endettement – lui donne, en effet, les moyens de financer des opérations majeures et d’accélérer ainsi sa dynamique d’expansion. Une réelle politique d’investissements en R&D (6% du personnel et 4% du CA), le dépôt de plus de 200 brevets actifs et une approche multi-marques et multi-réseaux (chacune des marques du groupe correspond à une niche ou à un positionnement marketing spécifique, dont l’originalité a été cultivée pour accroître la part de marché), en font un champion de la croissance.

 

De 80 M€ en 1995, le CA est passé à 456 M€ en 2008 pour culminer à 725,2 M€ sur l’exercice 2014-2015 ! «Notre situation financière saine et solide, avec un désendettement de 20 M€ l’an passé, nous permet d’envisager des investissements de croissance interne, mais également des acquisitions sur des zones stratégiques», se félicite le DG Guerric Ballu, 49 ans, petit-fils du fondateur, dont la famille est actionnaire à 76,3% (reste en flottant). Exel Industries est présent dans 29 pays, sur les 5 continents.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
23/01/2017
Back Market : la start-up qui veut en finir avec l’obsolescence programmée https://t.co/zugi1CL9ts https://t.co/xS9voTYzrw
23/01/2017
RT @s_larriere: Open innovation : quand les start-up et les grands groupes collaborent https://t.co/Hy8V2K2liM #Startup via @Entreprendre
23/01/2017
E-pub : les avantages du rich media https://t.co/2U84lyUNDQ
23/01/2017
Auxivia, le verre connecté qui hydrate les seniors https://t.co/ylKbMc6LBw https://t.co/fgKcEzkBKl
23/01/2017
iMuze transforme la musique en algorithme https://t.co/n2K8sthwiw https://t.co/T4UmiSvYOq
23/01/2017
Comment libérer l'école française ? https://t.co/UJ605LyjM4 https://t.co/xkRcO1b959
23/01/2017
Cinq Mondes : la success story du spa à la française https://t.co/jbcv2qdccm https://t.co/9nez6DKWpn
23/01/2017
Véra Baudey, la femme derrière le magazine Winner https://t.co/xZyncytXB9
23/01/2017
Publicité en ligne : comment retenir l'attention des internautes ? https://t.co/fqyQE1HS8R https://t.co/9OVkNSYCo4
23/01/2017
Les 2 Marmottes, roi des tisanes made in France https://t.co/SjOTN4700i https://t.co/hzN3NxSoiR
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :