Accueil > Frédéric Gimenez : « Les services d’information sont au cœur de la stratégie de Total »

Frédéric Gimenez : « Les services d'information sont au cœur de la stratégie de Total »

Propos recueillis par Catherine Maliszewski

Le groupe Total était présent au concours du Meilleur Dév’ de France 2017 – comprenez le meilleur développeur informatique – organisé par la société Ametix à Paris le 19 septembre dernier. Une bonne façon pour le producteur et fournisseur d’énergie de démontrer son implication dans le développement des technologies d’avant-garde. Rencontre avec Frédéric Gimenez, directeur des systèmes d’information de Total.

 

Pourquoi Total participe-t-il au Meilleur Dév’ de France ?

 

Frédéric Gimenez : Parce que l’entreprise dispose dans ses équipes de quelque 350 développeurs informatiques auxquels on ne pense pas forcément lorsque l’on évoque Total auprès du grand public. Pourtant ils constituent une force indispensable pour le groupe. Le concours du Meilleur Dév’ de France est l’occasion idéale pour les mettre en avant dans un environnement convivial et sympathique.

 

 

Pourquoi les services d’information jouent-ils un rôle de plus en plus déterminant dans l’entreprise ?

 

Parce qu’ils permettent de développer, renouveler, améliorer l’activité business, d’inaugurer de nouvelles opportunités, de collaborer avec de nouveaux partenaires, de trouver d’autres compétences, d’utiliser des technologies hors des sentiers battus. En investissant le secteur de la voiture connectée par exemple, Total échange avec des constructeurs automobiles, des loueurs de voiture, des sociétés de paiement…

 

De nouveaux écosystèmes se tissent entre des marques et des métiers très différents et tout cela passe d’abord par l’implication des systèmes d’information de chacun. 

 

 

Comment l’intelligence artificielle s’inscrit-elle dans cette dynamique ?

 

Nos plus forts enjeux concernent en effet l’IA – l’intelligence artificielle – à grande échelle. Prenez l’analyse sismique : Total est particulièrement performant dans ce domaine grâce à ses développeurs au top de la profession, ses logiciels d’interprétation du sous-sol hyper sophistiqués, et le plus grand calculateur du monde utilisé pour l’exploration sismique pétrolière, la simulation des réservoirs d’hydrocarbures, les calculs de structures…

 

Et pourtant l’IA nous permettra d’être encore plus précis sur nos interprétations, sur les modélisations, grâce à la reconnaissance d’image, grâce à des capacités de calcul hors norme… Les experts dans ces domaine s’appellent IBM Watson, Facebook, Google, Microsoft : nous devons imaginer des façons de  travailler ensemble.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :