Accueil > La start-up Gaarden réinvente l'entretien du jardin

La start-up Gaarden réinvente l'entretien du jardin

Entreprendre.fr

La jeune pousse Gaarden propose aux particuliers et professionnels d'entretenir et d'aménager leurs espaces verts en réservant un jardinier via une plate-forme. Se positionnant sur un segment vierge et porteur, Gaarden est en pleine croissance.

 

La formule proposée par la start-up lilloise fait mouche. En 2015, constatant que le marché du paysage est «peu structuré et valorisé», Laurent Mur imagine de démocratiser le recours à un jardinier en créant Gaarden, qui cible à la fois les particuliers, actifs ou seniors n'ayant pas le temps ou l'envie de se consacrer à leur jardin, mais également les professionnels (hôtels, sièges sociaux, restaurants…).

 

à lire aussi

 

«Conseil, aménagement, terrassement, mise en œuvre… jusqu'au simple arrosage, nous réalisons les prestations de A à Z», commente le dirigeant, qui n'en est pas à son coup d'essai entrepreneurial. En effet, après 10 années de conseil en communication et design avec sa société Les ateliers des marques, auprès notamment de Leroy Merlin, Auchan et Bayer Jardin, Laurent Mur repart de zéro.

 

Des outils numériques performants

«Gaarden a un pied dans la terre, un autre dans le numérique», souligne le nordiste de 42 ans. Pour réussir dans sa mission, fédérer des professionnels des espaces verts autour d'une marque forte, la jeune pousse mise sur une plate-forme digitale et une application, grâce auxquelles les clients réservent une prestation (ponctuelle ou abonnement) et payent en ligne. L'information arrive en temps réel sur les smartphones des jardiniers paysagistes salariés de la jeune pousse, qui contactent le client, fixent rendez-vous et «effectuent un suivi de qualité de leurs missions».

 

 

C'est également par le biais de la plate-forme que la start-up va recruter 200 jardiniers pour constituer sa flotte «d'ici 3 ans». L'objectif de ce déploiement 2.0 ? «Devenir le leader français du jardinage et de l’aménagement de jardins», s'enthousiasme Laurent Mur, fier de ses 630 clients actifs.

 

Deux levées de fonds

Dans ce projet «auquel il croit dur comme fer», le chef d'entreprise a placé ses 200.000 € d'économies et levé 800.000 € de fonds auprès de banques, investisseurs privés, fonds régionaux et BPI (aide à l'innovation). De quoi financer les campagnes de communication, «afin de faire de la marque une référence», mais également «recruter de nouveaux collaborateurs».

 

Laurent Mur souhaite en effet grossir les rangs des 25 jardiniers paysagistes, chef d'équipe, chef de chantier et responsable d'exploitation qui composent les équipes de la jeune pousse, mais aussi développer son activité sur tout le territoire. Après avoir investi la région PACA et le Val-de-Loire (Aix-en-Provence, Nice, Montpellier, Tours et Toulon), Gaarden s'implantera dès le printemps prochain à Lyon, Bordeaux et Toulouseet espère se développer rapidement à l'international.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :