Accueil > Horlogerie : March La.b et ses montres Mad Men

Horlogerie : March La.b et ses montres Mad Men

Entreprendre.fr

Alors qu'il œuvre 12 ans chez Quicksilver (commercial, chef de produit, chef de division technique), Alain Marhic, 47 ans, contaminé depuis plusieurs années par le «virus de la montre», se rend tous les ans sur Baselworld, le Salon mondial de l'Horlogerie et de la Bijouterie, pour s'initier à ce cercle très fermé et apprendre le métier...

Ce n'est qu'en 2011, lors de sa rencontre avec le designer Jérôme Mage, qu'il ose créer sa propre marque d'horlogerie pour hommes, encouragé par Joseph Châtel, créateur de DNCA finance et actionnaire de l'entreprise. La raison ? Même s'il avoue qu'il existe «de très belles choses en horlogerie», son constat reste sans appel : impossible de trouver une montre qui surfe sur le segment du luxe accessible.

 

à lire aussi

 

La griffe parisienne se révèle à travers une identité sobre et élégante, s'inspirant du style des années 60/70 avec des montres simples, petites mais élégantes.

 

En modernisant ces montres du passé et en leur donnant du caractère, la marque a trouvé son cœur de cible, les 20/30 ans à la recherche d'une première belle montre, et attire même les quadras qui trouvent en March La.b de l'originalité. La marque commercialise ainsi 50 pièces dans 6 gammes, à des pris s'échelonnant de 450 à 1.200 €.

 

Surtout, March Lab prône le made in France, tous les modèles étant assemblés à Besançon et Morteau dans le Doubs. À travers 95 points de vente (Japon, Malaisie, Singapour, Indonésie, Hong-Kong, États-Unis), dont 35 en France, la marque réalise 35% de son CA (2 M€) à l'international, et a enregistré une croissance de 40% entre 2015 et 2016.

 

Les deux boutiques parisiennes, dont l'une située sous les emblématiques arcades du jardin du Palais-Royal, «un rêve devenu réalité» reflètent d'ailleurs son succès. Pour autant, Alain Marhic voit loin : «ouvrir un point de vente dans chaque capitale du monde, en commençant par Londres, New-York, Los Angeles, Tokyo».

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
28/02/2017
#Startup Téléchargez notre #ebook avant de lancer son projet >> https://t.co/yhRAXfX4dl https://t.co/lhFf1Aqvby
28/02/2017
RT @laurenceneid: Le commerce via mobile gagne encore du terrain #mobile #banking #payments #digital #MobileBanking #fintech @JimMarous htt…
28/02/2017
Alexandre Jardin : "Méfiez-vous des faux candidats anti-système !" https://t.co/71oxpszkEN @leszebres… https://t.co/oSYKmbMOZk
28/02/2017
L'esprit d'entreprise envahit les grands groupes https://t.co/qp9NWi0wVz https://t.co/Z4A2vYYcGt
28/02/2017
Ilann Five : la mode nouvelle génération https://t.co/P8W3Kx7kEo https://t.co/rROin3Hfxt
28/02/2017
RT @teamwhyers: Les grandes entreprises ont besoin des #entrepreneurs : voici pourquoi https://t.co/BBImV1YGY1 #innovation #projets #bigdat…
28/02/2017
RT @MacondoMedia: Réseaux sociaux : pourquoi #Twitter est incontournable https://t.co/ir2DJpmt4j https://t.co/ttAX1Ebh56
28/02/2017
RT @teamwhyers: Les 300 #entrepreneurs qui évitent aux #grandsgroupes de se faire ubériser https://t.co/O0pNY5yyWU https://t.co/jTMX53RdGu
28/02/2017
RT @jbonnel: Et si les magasins s’inspiraient davantage des sites e-commerce ? https://t.co/Bm8qZ8UYn7 via @petit_web @SolangeDerrey @Retai…
28/02/2017
SARL, SA, SASU : réussissez votre création d'entreprise avec notre #ebook à télécharger gratuitement >>… https://t.co/a0wVsxLtx3
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :