Accueil > Hublex invente le gyropode pour les entreprises

Hublex invente le gyropode pour les entreprises

Entreprendre.fr

 «Il n’y a aucun acteur européen sur le marché. Nous voulons devenir le leader européen !», prévient Jonathan Levy, 29 ans, porteur du projet Hublex.

«Nos concurrents ? L’américain Segway principalement et quelques asiatiques. Mais tous sont dans une logique de vente aux particuliers. Notre cible, ce sont les grands comptes. Le marché est plus restreint mais le potentiel est immense car notre produit répond à un réel besoin».

 

[ALIRE

 

À l’origine, le véhicule électrique monoplace Hublex n’est qu’un simple projet pédagogique né dans le département génie mécanique de l’IUT de Cachan. Aujourd’hui, l’entreprise spécialisée dans la conception et la commercialisation de gyropodes innovants entame une deuxième levée de fonds de 1 M€ auprès d’investisseurs privés, après avoir levé 700.000 € de fonds publics pour financer 15 mois de développement.

 

«Comme chez Google»

Ce véhicule d’un genre nouveau s’adresse d’abord aux professionnels qui parcourent de longues distances sur leur lieu de travail, comme les aéroports, les gares, les centres commerciaux, les parcs d’expositions… mais aussi les entreprises au site étendu comme Aéroport de Paris et Alcatel Lucent (qui expérimentent déjà Hublex), ou «comme chez Google...».

 

Se déplacer en Hublex permet aux salariés un gain de temps considérable. «Sur certains sites, les salariés font parfois jusqu’à 15 km par jour ! À pied, il faut 3 heures, aberrant pour une entreprise en termes de productivité», analyse Jonathan Levy. D’autant que Hublex est proposé uniquement à la location pour un coût de 30 centimes par jour/salarié ou un forfait de 99 € par mois/par salarié, un investissement moindre pour l’entreprise, «regardez comment les salariés se déplacent au siège de Google...».

 

Après 5 ans de R&D, les cinq ingénieurs ont mis au point un gyropode des plus innovants en termes d’encombrement, de légèreté et de productivité.

 

«Notre gyropode est le premier au monde à fonctionner 24h/24... donc pas besoin de le recharger. Il est également le seul véhicule à l’encombrement moins large que la largeur d’épaules. De même, le marche-pied se situe à moins de 10 cm du sol, contre plus de 25 cm pour les Segway. Enfin, son extrême légèreté, 12 kg contre 55 pour un Segway, permet une prise en main très facile». La commercialisation des gyropodes débutera au 2ème semestre 2016. De quoi surpasser les obstacles...

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :