Accueil > Immobilier : la banlieue "chic" de Paris est-elle encore accessible ?

Immobilier : la banlieue "chic" de Paris est-elle encore accessible ?

Marie Dealessandri

Immobilier : Saint-Germain-en-Laye, Versailles, Rambouillet, le Vésinet, le must des banlieues chic pour les Parisiens en mal de verdure. Y trouve-t-on encore de bonnes affaires ?

Dans les Yvelines, le triangle d’or de l’immobilier se situe entre Versailles, Rambouillet et Saint-Germain-en-Laye, trois des communes les plus demandées», indique Emmanuel Lemaire, directeur de Jolies Demeures Sotheby’s Realty.

 

Pour autant, elles ne sont pas les seules à avoir les faveurs de la clientèle haut de gamme. « Montfort-l’Amaury est également prisé. On y trouve un microcosme social intéressant. Historiquement, c’est une ville où beaucoup de people  venaient se reposer et passer le week-end, comme Florent Pagny par exemple. Et comme les people  drainent également leurs amis le temps d’un week-end, cela crée un effet boule de neige. On y trouve d’ailleurs beaucoup de résidences secondaires».

 

à lire aussi

 

Un marché en berne

Ces dernières années, le marché de l’immobilier s’est néanmoins transformé, « avec de plus en plus de résidences principales, désormais, 80% des demandes. Ici, le marché s’est arrêté après l’élection présidentielle de 2012 ! L’immobilier d’entrée de gamme fonctionne, mais à partir de 800.000 €  et jusqu’à 3 M€ , c’est très ralenti. Les propriétaires qui ont baissé leur prix arrivent à vendre, avec des offres généralement 20 à 30% en dessous du prix affiché.

 

Et les délais de vente s’allongent, 12 mois au lieu de 6», déplore Emmanuel Lemaire. Ainsi, un ancien relais de poste du XVIIème siècle proche de Montfortl’Amaury, avec 1 ha de terrain et 1.000 m2 habitable a failli partir à 5 M€ en 2012. « En 2013, il était affiché à 3,5 M€ . Aujourd’hui, il est en vente à 2,9 M€  et n’a toujours pas trouvé preneur !». De bonnes affaires pour les investisseurs...

 

Une qualité de vie à prix mini

Rambouillet reste la commune la plus accessible du triangle d’or des Yvelines, avec un prix de 3.500 €/ m2. À Montfort-l’Amaury, les prix tournent autour de 4.000 €/m2. On monte en gamme avec Versailles, où un bien standard se négocie à 6.000 €/m2. « Les produits haut de gamme partent plutôt à 8.000 € /m2», précise Emmanuel Lemaire. Enfin, pour Saint-Germain-en-Laye, le must  de la banlieue chic de l’ouest parisien, il faut compter 10.000 € /m2.

 

«La ville bénéficie de la très bonne réputation de ses écoles, notamment les établissements internationaux, du RER qui la relie directement à Paris mais aussi de massifs forestiers agréables à proximité où pratiquer des activités, notamment l’équitation, le golf, le tennis... Une qualité de vie prisée. Mais les prix dépendent beaucoup de la localisation du bien, notamment de la proximité avec le centre-ville ».

 

C’est le moment ou jamais !  

Les acheteurs à la recherche de cette qualité de vie ont toujours le même profil : des familles parisiennes avec des enfants. «Dans les Yvelines, médecins, chefs d’entreprise, dirigeants de PME, cadres de grosses boîtes... achètent le double de surface pour le même prix par rapport à la capitale », explique Emmanuel Lemaire.

 

Foncez si le bien est divisible...

Côté investissement, l’expert prévient : «Il est intéressant d’acheter lorsque le bien est divisible car il y a une demande locative très importante pour les petits espaces. De bons investissements pour les personnes qui disposent de cash », enseigne le directeur de Jolies Demeures. Mais quels que soient le budget et la finalité de l’achat, Emmanuel Lemaire est catégorique : «C’est le moment ou jamais d’acheter ! Il y a beaucoup de biens à vendre et peu d’acheteurs !

Donc, avec un bon dossier, il est possible de faire une négociation de qualité. Ainsi, sur la commune du Mesnil, une maison de 240 m2 habitable, avec 6.000 m2 de terrain et une piscine, en vente à 848.000 €, s’est vendue sans condition suspensive à 700.000 €. Avant 2012, elle était affichée à 995.000 € ! ». Une vraie bonne nouvelle pour une banlieue ouest enfin accessible.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :