Accueil > Immobilier : un tiers des logements parisiens hors-la-loi

Immobilier : un tiers des logements parisiens hors-la-loi

Entreprendre.fr

Plus d'un appartement sur trois se loue plus cher que le maximum autorisé à Paris, et même un sur deux lorsqu'il l'est directement par un particulier, constate mardi une association de consommateurs, trois mois après le début de l'encadrement des loyers.

À Paris, un tiers des logements ne respectent pas l'encadrement des loyers

Quelque 650 petites annonces publiées sur cinq sites internet différents – seloger.com, fnaim.fr, leboncoin.fr, pap.fr, et century21.fr –, ont été retenues par la CLCV pour cette étude, avec un "partage équitable" entre locations meublées et vides, et entre professionnels de l'immobilier et propriétaires-bailleurs en gestion directe.

à lire aussi

 

Il en ressort que 42% des loyers ne sont pas conformes à la loi et excèdent, en moyenne de 146 euros par mois, soit 1.758 euros à l'année, le montant maximum applicable.

Les loyers abusifs sont nettement plus fréquents quand le logement est loué en direct: seules 47% des annonces sont conformes à la loi, contre 70% via un professionnel.


Source : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/11/03/97002-20151103FILWWW00022-loyer-parisien-un-tiers-des-logements-epingles.php

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :