Accueil > iMuze transforme la musique en algorithme

iMuze transforme la musique en algorithme

Entreprendre.fr

Centrée sur les métiers de la musique, la jeune pousse entre en phase de commercialisation à l'échelle internationale et annonce la disponibilité de sa plate-forme Cloud de composition de musique à la demande.

L'ambition de cette start-up franco-américaine créée par André Manoukian et Yacin Bahi ? Rien de moins que de révolutionner le marché en proposant une technologie de composition et de génération automatique de musique. Fruit de plusieurs années de R&D, la plate-forme iMuze a pour objectif d'offrir une réponse pertinente aux nouveaux usages qui déferlent sur le Web et les mobiles.

 

à lire aussi

 

 

«De la même manière qu'Amazon propose des ressources informatiques à la demande, iMuze offre des services de composition de musiques à la demande. Quelques secondes suffisent pour générer une musique correspondant aux critères de l'utilisateur : genre, durée, structure musicale, tempo...», expliquent André Manoukian et Yacin Bahi.

 

Amis depuis plus de 20 ans, c'est en discutant de leurs passions respectives autour d'un verre de vin que le jazzman et l'entrepreneur polytechnicien de la Silicon Valley ont l'idée de cette plate-forme composée de plusieurs services disponibles à la demande.

 

«Nous sommes les seuls a avoir industrialisé le procédé de manière à pouvoir composer une œuvre à la demande, en quelques secondes et en très grands volumes», se félicitent-ils. «Pour le moment, le service s’adresse aux entreprises qui ont des besoins en habillage sonore, que ce soit pour des vidéos marketing, des vidéos commerciales, des jeux, ou pour être intégré à des logiciels et applications existants, mais aussi pour de la musique d’ambiance par exemple», explique Yacin Bahi.

 

Partition à 4 mains

Côté produit et technique, André Manoukian dirige les efforts de R&D avec l’équipe de musiciens/ingénieurs à Paris. Pour sa part, Yacin Bahi s’occupe de l’équipe de développement produit et mise en production basée à San Francisco, qui comprend également la R&D en intelligence artificielle.

 

«Nos équipes sont réparties sur 3 continents, plusieurs fuseaux horaires, et travaillent sur des problématiques complexes et variées. Nous avons ainsi des musiciens en France qui doivent communiquer avec des ingénieurs aux États-Unis. Conserver une bonne communication entre tous les membres et les différents métiers est primordial.

 

Nous avons fait face à ce challenge en nous appuyant sur une approche de développement agile et itérative, avec des outils de gestion de projets et de communication en ligne, comme Slack notamment», raconte l'entrepreneur, dont le projet est financé sur fonds propres.

 

«Maintenant que la technologie fonctionne et que nous avons déjà nos premiers clients, une levée de fonds de 2 M€ est prévue début 2018. Elle servira au marketing, au recrutement et au développement de la plate-forme à l’international», indique André Manoukian.

 

Business model

«Notre solution va profondément bouleverser le marché et créer un nouveau standard à l'échelle internationale. D'ores et déjà, nous avons conclu des partenariats stratégiques avec des acteurs de 1er plan», annoncent, confiants, les 2 fondateurs. «Nous offrons un service facturé à la demande, à l'image d'Amazon qui loue l’accès à des ressources informatiques.

 

Comme iMuze est une plate-forme informatique, nous pouvons être très créatifs sur les modèles de pricing pour nous adapter aux besoins de nos clients. Nous essayons aussi de simplifier le modèle de licence traditionnellement très complexe de la musique», poursuit Yacin Bahi qui pense notamment aux 500 heures de vidéos Youtube téléchargées toutes les minutes et qui cherche des musiques libres de droits !

 

Si la dizaine de salariés d'iMuze se répartit entre Paris et San Francisco, les clients également. «Notre 1er objectif est d’atteindre rapidement notre seuil de rentabilité afin de réinvestir une majeure partie de notre CA pour renforcer l’équipe de développement parisienne composée d’ingénieurs et de musiciens. Simultanément, nous financerons le développement de la mise sur le marché et le marketing sur les États-Unis et la France». Un service innovant qui pourrait révolutionner la création de mélodies originales.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :