Accueil > ISKN met au point le papier carbone numérique

ISKN met au point le papier carbone numérique

Entreprendre.fr

L’invention de cette jeune pousse tricolore va bien plus loin que les nombreuses tablettes graphiques et applications qui existent déjà puisque l'appareil permet de retrouver les sensations d’un dessin, avec n’importe quel crayon, et le convertir simultanément sur l’écran de l’ordinateur.

Cette innovation est née au sein du CEA de Grenoble, où Jean-Luc Vallejo dirige un laboratoire. Depuis longtemps, la création d’entreprise titille cet ingénieur en micro-électronique de 40 ans.

 

à lire aussi

 

Sans hésiter, il retourne 2 ans sur les bancs de l’EM de Grenoble pour suivre des cours en management, gestion et marketing. Parallèlement, il cherche inlassablement une idée pour «faciliter les interactions entre les utilisateurs et le monde numérique». Avec l’un de ces stagiaires et un doctorat en histoire, il planche sur un boîtier de la taille d’une feuille A3, muni de 64 capteurs reliés à distance avec une bague aimantée.

 

Posée sur un crayon, l’ardoise nommée Slate permet de reproduire à l’identique le dessin. «Les capteurs traduisent, en temps réel, le déplacement de l’anneau aimanté». Mais contrairement à une tablette graphique, Slate permet d’accéder à une palette de dessins numériques très large.

 

«C’est l’équivalent du papier carbone en numérique», s’amuse Jean-Luc Vallejo. En moins de 6 mois, le trio crée un prototype. Hélas, alors que le premier iPad sort sur le marché en 2010, personne ne croit au projet. «Nous remettions au goût du jour le papier, alors que tout le monde ne parlait que d’Internet».

 

Qu’à cela ne tienne, les entrepreneurs s’accrochent et perfectionnent leur prototype au sein du CEA, qui leur fait bénéficier d’un processus d’incubation. Une campagne de crowdfunding en septembre 2013 achève pourtant de convaincre les plus réticents : ISKN lève 350.000 $ (313.000 €) en un mois, puis 2 M$ (1,8 M€) quelques mois plus tard.

 

«Nous pouvions enfin passer d’un projet à un produit». Aujourd’hui, l’ardoise Slate est commercialisée 159 € sur le site de la jeune pousse et chez l’enseigne Boulanger… générant déjà plus de 1 M€ de CA depuis novembre dernier.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :