Accueil > Jean-Louis Louvel (PGS) cartonne avec ses palettes

Jean-Louis Louvel (PGS) cartonne avec ses palettes

Entreprendre.fr

S’il est un patron dynamique, c’est bien Jean-Louis Louvel. Il parle à 100 à l’heure au même rythme que ses journées. « Je ne suis pas intelligent », affirme l'autodidacte de 50 ans. « Mon père ouvrier m’a toujours dit : ''l’école ne sert à rien'', ce qui m’arrangeait bien », s’amuse celui dont l’entreprise, leader français de la palette, affiche 250M€ de CA et espère atteindre 500M€ dès 2020.

Jean-Louis Louvel est une réussite exemplaire. «Lorsque l'on est autodidacte, que l'on n’a pas d’argent mais soif d’apprendre, on doit ouvrir grand ses yeux et ses oreilles !» En 1993, après avoir enchaîné les petits boulots, il a la charge de vendre les palettes ayant servi à acheminer des marchandises.

 

«Une surprise pour moi car je pensais qu’elles n’avaient aucune valeur». L’idée fait son chemin et un jour, «ça fait tilt ! J’ai décidé de monter ma petite entreprise. Mais comme je ne me sentais pas de démarrer seul, j’ai embarqué 2 amis dans l'aventure, Gilles Hermann, coiffeur sans emploi mais titulaire du permis poids lourd passé à l’armée, et Michaël Modugno».

 

L'IUT de Rouen comme pépinière

Depuis Saint-Étienne-du-Rouvray en Normandie où PGS est toujours basée, Gilles Hermann conduit le camion transportant les palettes, Michaël Modugno fait office de commercial et Jean-Louis Louvel répare et reconditionne les palettes. «À l’époque, le marché des palettes était atomisé. J’ai cherché comment me démarquer et créer un maillage».

 

Dès 1995, Michaël Modugno s’installe au Mans pour ouvrir une succursale de PGS. «Osez, vous n’avez rien à perdre ! Quand on n’a pas d’argent, il faut être imaginatif», lance Jean-Louis Louvel qui, pour recruter de nouveaux talents, se tourne vers l’IUT de Rouen et forme les jeunes diplômés avant de les placer à la tête des succursales PGS.

 

Pour autant, l’entrepreneur se rend compte que le recyclage ne suffit plus. Certains clients veulent des palettes neuves pour répondre aux impératifs de précision de leurs lignes de montage. «Je ne suis pas industriel, il n’était donc pas question que je crée une usine… alors j’en ai acheté une».

 

à lire aussi

 

Leader en Belgique, présent en Espagne, au Maroc et aux Émirats arabes unis

L'homme préfère faire confiance aux personnes qui possèdent déjà le savoir-faire. Puis, c’est dans la scierie et une exploitation forestière qu’il investit. «Aujourd’hui, nous faisons tous les métiers, et nous couvrons l’ensemble du territoire français», se réjouit l'homme qui vise désormais l’international.

 

PGS est déjà leader en Belgique et est installé en Espagne, au Maroc et dans les Émirats arabes unis. La PME livre également ses palettes dans une quinzaine de pays. «Je prépare des invasions, et même un débarquement», lance, farceur, ce fan du jeu Risk, qui n’en dira pas plus sur ses projets d’extension.

 

En France, il s’est fait une spécialité du sauvetage d'entreprises en perdition. En décembre dernier, il a repris Debris, un fabricant de pièces métalliques pour machines de précision, sauvant 50 emplois. Le sort des jeunes entreprises lui tient aussi à cœur : Jean-Louis Louvel fait partie de l’accélérateur d’ETI de Bpifrance et il a regroupé plusieurs entrepreneurs normands pour créer N-Factory, un incubateur de start-up. «N-Factory me permet de rester jeune. Nous sommes en train de faire face à un tsunami technologique et les choses vont aller de plus en plus vite. Côtoyer des start-up me permet de voir l’avenir !»

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
26/06/2017
Transmission d'entreprise : les erreurs à éviter – https://t.co/hO3hDI8Nyi https://t.co/SdhYaOjjA9
26/06/2017
Alimentation : Poulaillon savoure sa réussite – https://t.co/B1bbdCqBVi https://t.co/XHwQ1Kx2tO
26/06/2017
Immobilier : quels prix à Strasbourg ? – https://t.co/4BEjrajQwt
26/06/2017
CIM, cette PME qui travaille sur le premier tramway d’Amérique latine – https://t.co/eqKPgT98u4
26/06/2017
Poulehouse au secours des poules – https://t.co/ORkFhTFGsb
26/06/2017
TechnicoFlor toujours au parfum – https://t.co/PcMoqj1D33
26/06/2017
Languedoc-Roussillon : locomotive des vins français – https://t.co/RWnQgHmbW9 https://t.co/EXqNACud7l
26/06/2017
Un coffre-fort testamentaire numérique crypté en ligne – https://t.co/qz6z8JAGpe
26/06/2017
Le financement participatif moins rentable que le Livret A ? – https://t.co/hgUFnFLjqU https://t.co/wA6nRoRDas
26/06/2017
Concierge, le bouton connecté qui s'occupe de votre maison en votre absence – https://t.co/bdSG9aG4eY https://t.co/fGAyNmUOpJ
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :