Accueil > Tourisme : Kappa Club affiche ses ambitions

Tourisme : Kappa Club affiche ses ambitions

Entreprendre.fr

Après une année 2016 très satisfaisante pour son groupe NG Travel (230 M€ de CA avec les marques Boomerang, Coralia et Kappa), Olivier Kervella, 49 ans, ex-DG d'Anyway.com et de Look Voyages, poursuit le développement de ses villages vacances d'un nouveau genre sur des destinations long et moyen-courrier.

Pourquoi avoir choisi de reprendre l'enseigne Kappa en 2008 ?

 

Olivier Kervella : C'était une marque très connue il y a 30 ans, aussi bien des consommateurs européens que des agences de voyages. Nous avons donc pensé qu'elle pourrait être relancée via ce réseau de distribution, 20 ans après l'arrêt de sa commercialisation.

 

Nous avons ouvert le premier Kappa Club en avril 2013 à l'Île Maurice, puis 4 l'année suivante, toujours sur des destinations long courrier : Thaïlande, République Dominicaine, Crète... Aujourd'hui, nous sommes à 15 clubs.

 

Qu'est-ce qui fait le succès des Kappa Clubs ?

 

O.K. : Le concept séduit à la fois les agences et les clients. Nos enquêtes de satisfaction et le taux de réachat le prouvent. En fait, nous offrons un mélange de club de vacances (festif et détente) et de club de voyage (itinérant, ouvert, culturel).

 

Dans un hôtel Kappa, vous bénéficiez de prestations haut de gamme, 4 ou 5 étoiles et all inclusive, avec en plus la possibilité de rencontrer la population locale. En effet, nos packages comprennent 3 sorties pour aller dîner chez l'habitant, visiter une école ou partir en mer avec les pêcheurs du coin par exemple. C'est cette authenticité qui plaît.

 

Quel est votre business model ?

 

O.K. : Nous vendons ces packages tout compris à nos clients et ne prenons que 5 à 10% de marge. C'est ce qui nous rend particulièrement compétitifs.

 

En effet, nous nous engageons à l'année avec nos hôteliers et nous avons un système qui nous permet de scanner toutes les nuits les prix des vols pour obtenir au jour le jour les meilleures offres, que ce soit en charter ou sur des compagnies nationales.

 

Y a-t-il un savoir-faire français en matière de tourisme ?

 

O.K. : Clairement oui, et surtout en clubs. La France et l'Italie sont leaders dans ce domaine tout simplement parce que les Français et les Italiens sont mauvais en anglais ! Cette offre permet aux clients de pouvoir parler leur langue sur leur lieu de vacances. Nous sommes également performants en matière de restauration, accueil et animations.

 

Quelles sont vos ambitions ?

 

O.K. : Le groupe NG Travel compte aujourd'hui 15 Kappa Clubs et 13 Coralia (marque lancée en 2016). Nous visons les 80 clubs d'ici 2020 pour figurer rapidement parmi les leaders européens.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :