Accueil > L'ex postier trouve sa voie avec l'intrapreneuriat

L'ex postier trouve sa voie avec l'intrapreneuriat

Entreprendre.fr

Jean-Jack Jehan pourrait rendre jaloux la plupart des candidats à la création d’entreprise.

Le commencement

Ce postier a profité du concours pour jeunes créateurs lancé par La Poste en juin 2014 pour démarrer sa société de services aux animaux de compagnie, Aniweedoo.

 

à lire aussi

 

Sur 650 dossiers présentés, il fait partie des trois lauréats. Dès lors, il a bénéficié de conditions exceptionnelles : détaché à 100% sur son projet, il est resté salarié de La Poste, profitant des locaux, des infrastructures et d’un budget de 100.000 € alloué par l’entreprise publique.

 

Un coach, rémunéré par La Poste, le guide également chaque semaine dans la rédaction du business plan, la recherche de partenaires…

 

Une belle opportunité

Une aubaine qui permet à l’apprenti créateur de sauter le pas sans prendre de risques et lui permet, à peine 6 mois plus tard, de créer officiellement Aniweedoo.

 

Mais pas question de couper le cordon. «Ma société n’est pas une filiale de La Poste, mais celle-ci détient majoritairement le capital», souligne l’intrapreneur qui continue encore à percevoir son salaire de postier et à profiter des infrastructures de La Poste.

 

L’avenir

Avec une vingtaine de clients récurrents, Jean-Jack Jehan prévoit bientôt de démissionner pour prendre son envol, avec la création d’une SAS et une équipe de 5 personnes. De son côté, La Poste propose les services d’Aniweedoo à travers un service en ligne mais aussi le bouche-à-oreille de ses postiers !

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :