Accueil > La comptabilité a aussi son 2.0 : cabinet classique ou numérique, comment choisir ?

La comptabilité a aussi son 2.0 : cabinet classique ou numérique, comment choisir ?

Entreprendre.fr

C’est une réalité aujourd’hui : le monde numérique s’implante peu à peu dans chaque strate de l’économie et révolutionne les méthodes. La comptabilité n’échappe pas à ce fait de société. Mais faut-il vraiment faire confiance aux cabinets comptables en ligne ou au contraire préserver à tout prix une collaboration avec un organisme physique classique ?

 

Cabinet physique ou en ligne : quelles différences ?

 

Dans le monde de l’entreprise et notamment de sa création, des noms comme Légalstart ou Qonto résonnent désormais au sein de la sphère économique digitale et riment avec success-story. Le premier est spécialisé dans l’assistance juridique et l’aide à la création des sociétés, le second est une néo banque permettant l’ouverture de comptes professionnels en ligne.
Ces deux entités en plein boom ont pour crédo de vouloir faciliter la vie des entrepreneurs tout en réduisant les coûts inhérents aux obligations administratives.

La comptabilité via internet suit le même tempo. L’accélération numérique bouleverse son univers.

 


Le cabinet digital

 

Ainsi, avec des start-ups comme ECL Direct, qui commercialise ses services en lignes depuis bientôt dix ans et qui explose depuis bientôt deux ans avec 3 000 clients, dont une majorité de TPE (Très petites entreprises), la comptabilité en ligne s’impose.

Avantage majeur : Cela permet une forte réduction des coûts mensuels notamment pour une jeune entreprise qui se lance et qui est souvent limitée en trésorerie. De plus, grâce à la dématérialisation, cela évite un volume d’archives conséquent puisque chaque document va être traité informatiquement, simplifiant et dynamisant les échanges.

 

Plateforme collaborative et logiciel adapté

Les transferts se font via une plateforme collaborative, et les écritures par le biais d’un logiciel adapté.

Dans la plupart des cas, c’est un logiciel qui se connecte directement à la banque du client (il faut valider les écritures ou automatiser les récurrentes) tandis qu’une plateforme sécurisée vous permet d’échanger des documents officiels.

Un collaborateur est dédié au suivi de l’abonnée. Comptable, fiscaliste et juriste peuvent être joints au téléphone.

 

Une reconnaissance des institutions

Tous les différents aspects comptables sont pris en charge, en l’occurrence la comptabilité proprement dite, les déclarations fiscales, l’établissement du bilan ainsi que les bulletins de paie…

Et pour tordre le cou à des idées reçues, il faut aussi préciser que les cabinets en ligne sont désormais affiliés à l’ordre des experts-comptables et qu’ils bénéficient du tiers de confiance par l’administration fiscale et les organismes sociaux.

 

 

Le cabinet comptable classique


Le fonctionnement est plus lourd, moins rapide et plus coûteux, mais aussi plus humain.

Le système fonctionne par le biais de rendez-vous périodiques, et un traitement des documents encore souvent papier et manuel. Le tout se terminant par une entrevue plus importante à chaque fin d’exercice pour le bilan.


Un contact direct et humain

Mais c’est sûr, il est un atout que conserveront toujours les cabinets comptables classiques, c’est la relation humaine. La proximité et la présence in situ dans les locaux d’une société peuvent parfois simplifier bien des sujets et limiter les quiproquos.

Autre atout du cabinet classique : la mise en contact directe avec des acteurs locaux, pouvant ainsi apporter des clients supplémentaires.


De plus en plus, concurrence oblige, les cabinets classiques proposent des solutions numériques. Des alternatives dîtes « low-cost », qui permettent de réduire les couts des abonnements des cabinets d’expertises comptables souvent jugés onéreux. Mais le savoir-faire de ces derniers en matière digitale n’est pas encore au niveau des start-ups. C’est pour ça que les cabinets traditionnels recrutent désormais des experts comptables spécialisés dans les nouvelles disciplines liées au numérique.

 

 

Cap sur le numérique


« Cap sur le numérique » et « savoir marketer votre offre digitale » sont désormais au menu de l’ordre des experts comptables et mis en avant sur son site. C’est dire si le vieux paquebot a su se remettre en question.

 

Le rapporteur général de du congrès des experts comptables, souligne, sur le site de l’ordre : « Le contexte incite à se réinventer et il ne s’agit pas de partir tête baissée, mais de bien réfléchir chacun en fonction de sa situation. De définir et améliorer sa stratégie, voire carrément la réinventer, développer de nouvelles missions ».

La mutation est en marche, et s’accélère. Ira-t-on vers la fusion des cabinets en ligne et des cabinets comptables ? Ou vers un nouveau modèle économique ?

Pour ne pas vous perdre dans le dédale des offres, consultez Macomptabilite.com, un service qui vous aide à choisir le bon cabinet comptable physique ou en ligne.


Source : https://macomptabilite.com/expert-comptable-en-ligne

 

 

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :