Accueil > La start-up Orosound trie les bruits dans les open space

La start-up Orosound trie les bruits dans les open space

Entreprendre.fr

Conçus pour être des lieux propices à la communication, les open space se révèlent souvent inconfortables, le bruit ambiant pouvant vite devenir assourdissant. Pour les collaborateurs, la solution consiste à s’équiper d’un casque anti-bruit… au point de s’isoler totalement. La start-up Orosound apporte une nouvelle solution.

La jeune pousse parisienne Orosound a inventé un casque intra-oculaire capable de choisir le degré d’isolement face aux sons extérieurs, grâce à un réducteur de bruit qu’il est possible de moduler. Il permet à son utilisateur de passer un appel téléphonique, d’écouter de la musique ou de participer à une visioconférence en s’abritant des bruits environnants.

 

Ce petit bijou technologique a germé dans l’esprit de 2 ingénieurs chez Parrot. Alors voisins de bureau, Éric Benhaim et Pierre Guiu découvrent vite leur complémentarité : la compétence audiovisuelle pour l'un ; la connaissance des algorithmes pour l'autre. «Nous avons quitté ensemble Parrot pour réfléchir à notre innovation».

 

à lire aussi

 

Six mois plus tard, un prototype est créé et Orosound lancé dans la foulée en mai 2015. Le secret de leur produit ? Huit microphones analysent l’espace sonore et chaque bruit est traité selon son incidence sur l’utilisateur du casque.

 

«Il fait un tri des différents bruits et supprime les sons génants sans avoir besoin d’une quelconque programmation», explique Éric Benhaim. Et leur casque n’est pas passé inaperçu puisque, lors de leur premier concours, les 2 entrepreneurs remportent une subvention de 45.000 € qui leur permet de démarrer confortablement.

 

Aujourd’hui, ils ont déjà rassemblé 500.000 € en subventions et prêts d’honneur et leur prototype en est à sa 3ème série, sur laquelle des fonctions opérationnelles doivent encore être améliorées. Après un passage au CES de Las Vegas, le duo s'est lancé dans la finalisation du produit pour une première commercialisation dès juillet 2017.

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :