Accueil > Exclusif : le TOP 50 des marques du E-commerce

Exclusif : le TOP 50 des marques du E-commerce

Cyril Garnier, Directeur Général SNCF Développement et Olivier Dion, fondateur de Onecub et d’Inside Onecub.

Inside Onecub publie aujourd’hui son classement de la pénétration digitale des marques de e-commerce.

 

 

 

Grâce à son panel de 1800 utilisateurs, inside.onecub.com, permet d’estimer la pénétration des marques digitales auprès de la population d’internautes français.

 

Voyages-sncf.com présente la plus grande communauté digitale engagée, devant Leboncoin, Amazon, AirBnB et FNAC. Ce sont les 5 leaders du e-commerce en France, suivis de près par C-Discount, E-Bay, Vente-Privée, Booking et Groupon.

 

La FEVAD vient de publier son baromètre de l’audience du e-commerce en France (T2 2016) sur ordinateur :

 

 

L’unité de mesure est le Visiteurs Uniques/mois : « Visiteurs Uniques par jour / mois : Nombre total d’individus ayant visité une marque au moins une fois au cours d’un jour moyen ou du mois concerné quel que soit leur lieu de connexion : domicile, travail, autres lieux. Les individus ayant visité la même brand plusieurs fois ne sont comptés qu’une seule fois. »

 

La méthode de calcul est différente et nous pouvons la résumer ainsi : la Fevad mesure les clients qui regardent la vitrine, inside.onecub.com estime  les clients qui entrent dans le magasin.

 

Il apparaît que ce classement est très cohérent avec la FEVAD, mais que celle-ci semble ne pas référencer certains acteurs pourtant majeurs du e-business.

 

Les acteurs de l’économie collaborative ne sont pas des e-commerçants au sens strict, car ils ne vendent pas eux même. Il nous semble nous, particulièrement important dans l’économie d’aujourd’hui, de bien observer  dans le classement l’évolution de ce e-commerce collaboratif :

 

 

Les quatre marques phare de l’économie collaborative sont dans le TOP 15. Alors, en effet Leboncoin ne vend pas, AirBnB n’a pas de chambre, Blablacar n’a pas de voiture, ni Uber, qui n’est d’ailleurs pas tout à fait « collaboratif ». Est-ce une raison de ne pas les considérer comme des acteurs du e-commerce ?

 

Hormis ces acteurs de l’économie collaborative, FEVAD et Inside donnent bien le même TOP 5 : Amazon, C-Discount, Fnac, Voyages-SNCF.com et ebay, même si l’ordre est différent.

Il semblerait que ce soit  la performance des applis mobiles qui génère la différence, le top 15 FEVAD étant fait « sur ordinateur » (pour mémoire Voyages-sncf.com revendique 12 millions de téléchargement de son application), alors qu’inside-onecub mesure l’engagement au travers des emails qui sont donc moins dépendants du device utilisé.

 

Par contre, Inside Onecub détecte de nombreuses marques, beaucoup plus influentes sur le digital.

Auchan recule de la 15ème place  FEVAD  à la 33 ème sur Inside Onecub, Castorama lui de la 14eme place FEVAD à la 53 eme sur Inside Onecub !

 

Ceci est d’ailleurs très cohérent avec le classement du magazine ecommercemag, qui positionne dans les leaders du ecommerce des marques comme :

Showroomprivé (11 million de VU/ 20 eme sur Inside Onecub ), BrandAlley (5 millions de VU/ 36 eme sur Inside Onecub), Spartoo (6 millions de VU/49 eme sur Inside Onecub), Digitick (3 millions de VU /19 eme sur Inside Onecub), Photobox (2,8 millions de VU /23 eme sur Inside Onecub).

 

 

De très belles marques historiques sont aussi particulièrement performantes et  se positionnent dans ce TOP 50 :

 

- Air France (4eme dans ecommerce mag, 12 eme sur Inside Onecub)

Voyage Privé (21ème sur Inside Onecub)

Accor (22ème sur Inside Onecub)

Décathlon

CaptainTrain (devenu TrainLine)

- etc …

 

Un acteur intéressant apparaît dans le classement : AliExpress. L’Amazon chinois est déjà à la 48ème position sur Inside.

 

 

Classement des paniers moyens

 Inside Onecub propose de plus des informations complémentaires, généralement inaccessibles :

 

 

C’est AirBnB qui présente le plus gros panier moyen, suivi de Conforama, Darty et Air France.  Le voyage, l’électroménager et l’ameublement pèsent lourds en terme de dépense, mais le jeu video aussi !

 

 

Classement des fréquences d’achats

 

 

C’est Wish, le Pinterest 100% achat, déjà classé 47 eme  sur Inside qui présente la plus grosse fréquence d’achat. Cette startup californienne qui a d’après la presse déjà refusé des offres d’achats de plus de 10 milliards de dollars est une vraie star montante du e business, même si certains diront que comme il ne vend rien, ce n’est pas tout à fait un e-commerçant…

 

En deuxième position, CaptainTrain devenu TrainLine, suivi d’Amazon et de Voyages-sncf.com.

 

 

Classement des Chiffres d’affaires/Volume d’affaires

 

 

En terme de volume d’achat, c’est Voyages-sncf.com, qui reste le leader.

 

1/ Voyages-SNCF.com : 3,55 milliards d’euros de VA en 2015

2/ Venteprivée.com : 2 milliards d’euros de VA en 2015

3/ PMU : 1,6 milliard d’euros de CA en 2015 

4/ Air France : 1,4 milliard d’euros de CA en 2015

 

Amazon, Booking AirBnB, Easyjet et C-Discount n’ayant pas communiqué leurs chiffres d’affaires en France, ecommercemag ne peut les classer.

 

Intéressant, la position d’Amazon non ? En conjuguant les deux informations Ecommercemag et Inside Onecub, le CA d’Amazon en France semblerait donc de l’ordre de 3 à 3,5 milliards ? Le géant  a annoncé 107  Milliards en 2015  au niveau mondial, cette hypothèse ne semble donc pas incohérente.

 

On notera la 8 et 9ème place des deux marques Fnac et Darty. Leur consolidation fait remonter l’ensemble à la 6ème place.

 

 

Classement des meilleures tractions

 

Enfin, un classement étant fait pour changer, Inside Onecub permet d’analyser les marques qui progressent le plus dans le panel sur les 6 derniers mois (% d’augmentation de sa base de clients engagés) :

 

 

Castorama, Boulanger, Vueling, et Ikea font preuve d’une très bonne dynamique de progression.  Mais Verychic et Wish ne sont pas en reste !

 

 

Classement du recrutement

 

Toutefois, en regardant en valeur absolue, les marques qui ont le plus recruté dans le panel alors Inside Onecub donne le classement suivant :

 

 

Ce sont AirBnB, Amazon et Air France qui depuis 6 mois sont les gros recruteurs du Web.  Il faut saluer la bonne performance de Voyages-sncf.com et la gourmandise du Boncoin, d’Uber et de Blablacar

 

 

En Synthèse :

 

Finalement que faut-il retenir en croisant le classement FEVAD, le classement de EcommerceMag et le classement Inside Onecub :

 

1/ Les marques traditionnelles du commerce français, ont fait leur révolution digitale et sont très influentes sur le digital. Que ce soit SNCF et sa filiale Voyages-sncf, Casino et sa filiale C-Discount, la Fnac, Darty, Décathlon, La Redoute … ces marques historiques restent des leaders du e-commerce.

 

2/ Des purs players spécialisés (Showroom privé,  Vente privée, Groupon, Spartoo,  Photobox, Verychic, …) sont bien installés dans le paysage et drainent des millions d’internautes auprès de leur marque. Des nouveaux (qui ont 4 ou 5 ans), s’installent dans le paysage tels Wish.

 

3/ Une nouvelle forme de commerce bouscule le paysage et mérite vraiment d’être suivie. Blablacar, AirBnB, Uber et Leboncoin sont de vrais poids lourds du e-commerce même si techniquement ce ne sont pas des commerçants. Ils bousculent le marché et les acteurs en place, peut être faudrait il aussi bousculer les référentiels d’analyse ?

 

4/ Il apparaît enfin que :

Amazon a la plus forte audience de tout le e-commerce, 

Amazon converti son audience, car il est l’acteur qui augmente le plus sa base de clients engagés (derrière AirBnB),

Amazon présente la troisième plus forte fréquence d’achat, c’est donc lui qui fidélise le mieux ses clients.

Amazon est deuxième en Volume d’affaires.

 

Ces 4 performances font que sans contestation aucune, Amazon est le vrai leader du e-commerce en France, et que sa dynamique de croissance semble inexorable…

A moins que la fusion FNAC / Darty ne vienne contrecarrer, au moins sur notre territoire national,  la  terrible dynamique  du géant américain ?

A moins qu’Alibaba ne vienne continuer sa progression ?

A moins que l’économie collaborative ne vienne totalement muter les formes du commerce ?

 

 

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :