Accueil > Léo et Violette invente le luxe sans intermédiaire

Léo et Violette invente le luxe sans intermédiaire

Entreprendre.fr

Ces deux étudiants, Pôle universitaire Léonard-de-Vinci pour lui et cursus artistique pour elle, cherchaient désespérément un modèle de cartable épuré, parfait pour les cours mais assez chic pour un entretien… mais n'en ont pas trouvé. Ils l'ont donc conçu eux-mêmes !

Léo Dominguez et Violette Polchi ont eu l'idée de créer un premier modèle baptisé «le petit cartable», déboursant 5.000€ pour réaliser le prototype et lancer une campagne de financement sur Kickstarter. Résultat ? 60.000$ récoltés en 30 jours grâce aux 160 commandes enregistrées.

 

Une croissance de 250% par an

Ce succès convainc Léo Dominguez et Violette Polchi, 26 ans tous les deux, de lancer leur propre collection en 2013, avec un concept novateur : faire payer au consommateur le prix le plus proche du prix de fabrication. Leur marque de niche s'inspire des grands de la maroquinerie française et des codes classiques du luxe : «pas de logo, la collection se veut monochrome et raffinée», indiquent-ils.

 

Les modèles de la jeune griffe parisienne, fabriqués à Naples en Italie, sont vendus entre 110 et 400€ uniquement en ligne, ce qui n'empêche pas la jeune pousse du luxe d'enregistrer une croissance de 250% par an. Elle a déjà livré plus de 5.000 pièces dans 45 pays, même si 75% de son CA (850.000€) est pour l'instant réalisé dans l'Hexagone. Objectif ? Devenir la marque de référence du secteur premium haut de gamme et un acteur majeur du e-commerce.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :