Accueil > Les Dîners Décideurs by Entreprendre / Mars 2017

Les Dîners Décideurs by Entreprendre / Mars 2017

Entreprendre.fr

Chaque deuxième lundi du mois, Chez Françoise, nous organisons un dîner-débat avec un ou des leaders d’opinion. Ce lundi 13 février 2017, nous avions pour invité David Layani, Président fondateur de OnePoint, l’homme qui parle à l’oreille des entreprises !

Comment ne pas tomber amoureux (virtuellement) de cet homme hyperactif qui se définit lui-même comme inclassable.  « Surdoué ou débile ? » disait-on de lui dans son enfance. En fait, la vie aura tranché. Génial. Si l’on résume son parcours, de 22 ans (en 2002) à ce jour, il aura créé, « OnePoint ».

 

2000 collaborateurs. Bientôt 200 millions d’euros de CA et un résultat net toujours aux environs de 15%.  De quoi faire rêver quelques Enarques-HEC-du-corps-des-Mines ? C’est peut-être par ce qu’il n’a rien fait de tout ça qu’il en est là.

 

Alors quelles recettes ?                                                                                                                                                                 

 

Une vision et une ambition. L’envie de construire sans se limiter. L’envie surtout de partager, de construire autrement. De s’appuyer sur l’Homme, de faire une « start-up géante » permanente. De réduire au maximum l’importance des statuts au profit d’une organisation agile basée sur quatre grands principes : la responsabilisation, la prise d’initiatives et l’ouverture.

 

OnePoint est construit sur ces piliers. Quand on dit « construit » c’est au vrai sens du terme. David ouvre volontiers ses locaux de la rue des Sablons (Paris 16ème, près du Trocadéro) et ils sont totalement le reflet de cette philosophie. De vastes espaces ouverts, collaboratifs, conviviaux où se mélangent les lieux de production, de détente, de réception, de restauration.

 

Une architecture totalement innovante dans cet ancien standard téléphonique du temps des PTT ( !) où la brique, le métal, le verre et le bois se compètent et s’enrichissant mutuellement. Sans oublier le toit terrasse avec cette magnifique vue à 360° sur Paris. Quelle idée de génie !

 

La bonne nouvelle c’est que ça va continuer

 

David Layani ne s’arrêtera pas à cette heureuse initiative. Il est convaincu que les lieux ont un grand rôle à jouer dans l’organisation du travail. En effet, comment faire vivre une structure basée sur l’agilité, avec 3 niveaux hiérarchiques seulement, et où le graal est de devenir « Partner » avec la délégation de pouvoir et la « signature » qui va avec, sans un environnement qui s’y prête ?

 

On est bien loin de la taille du paillasson qui déterminait la position hiérarchique de l’occupant devant la porte (toujours close) d’un bureau opaque… Et j’en ’ai même connu avec sonnette et feu rouge ou vert…

 

Alors, son prochain projet à Bordeaux sera, toujours dans cette réflexion/action sur le bien-être au travail, de construire un espace rassemblant, sur 15000 m², école, logements, entreprise, loisirs, etc… Un lieu collaboratif pour concentrer, rassembler, réfléchir ensemble et Co-créer. Un retour aux phalanstères, l’autorité et la famille en moins…

 

Et pourtant, tout n’a pas toujours été rose !

 

Cinq ans après sa création, alors qu’il réalise déjà 15 millions de CA, Carrefour, avec qui il fait 80 % de son CA, le quitte brutalement. Sept an plus tard, l’ors d’un rachat stratégique (Vision, 1000 collaborateurs en Belgique), les actionnaires de la cible se retirent le jour de la signature et, au tout début de l’année suivante - 2015 - SFR s’en va en représentant une perte de 10 millions de CA.

 

Chaque fois, David Layani a fait face. Sans plan social, mais avec une mobilisation sans faille de tous, le partage des informations et le fait de ne rien lâcher sur les objectifs et l’ambition y sont pour l’essentiel. Un vrai challenge !

 

 

Pour David, l’envie et l’ambition sont les moteurs de la réussite. La crise représente souvent des opportunités. Il suffit de les débusquer et puis : « le risque est souvent méprisé et l’échec condamné ». 

C’est vrai que ça ne donne pas envie ! Enfin, à la constitution du patrimoine, David préfère encore le risque et le potentiel. « No limit ».

 

Pourvu que ça dure et que cette énergie, cette ambition et ce sens du management essaime auprès d’autres constructeurs d’ETI, ce dont on a tant besoin en France.

 

Merci David pour cette réussite et cet exemple ! Ne lâche jamais rien.

Merci aux partenaires des Dîners Décideurs d’Entreprendre de nous avoir en quelques mots introductifs à la soirée, éveillés à l’Art Lyrique (Béatrice Nedellec – Opéra Bel Canto) et à nos amis Alain Dörr et Jean-Marie Bonnange - Bon Angle et BuzzDay, (Communication et publicité, création d’anniversaire d’entreprises) de nous avoir donné envie d’oser en matière de communication, de marketing et de publicité et enfin, merci à Alexandra Frantz, qui organise de superbes évènements pour les entreprises sous la marque Edyevent, de nous avoir rappelé l’importance des manifestations (ludiques, culturelles et éducatives) qui réunissent et fédèrent clients, fournisseurs et autres partenaires de l’Entreprise.

 

Merci enfin à Entreprendre de nous relayer dans ses colonnes.

 

Rejoignez-nous bien vite. Il se passe toujours quelque chose aux Dîners Décideurs !

 

 

Hervé & Laurence Lassalas

Président et Vice-présidente de Pluriclub

 

Comment participer aux Dîners Décideurs avec Entreprendre (logo) organisés par Pluriclub ?

S’inscrire par mail sur herve.lassalas@gmail.com  - www.pluriclub.wordpress.com 

 

Prochains Dîners Décideurs tous les deuxièmes lundis du mois de 20 h à 22 h 30

« Chez Françoise » sous l’aérogare des Invalides - Paris 7ème

 

10 Avril : Jean-Claude Volot, Président de Dedienne Aérospace

15 mai : Laurent Solly, Directeur Général de Facebook France, Directeur Général Southern Europe

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :