Accueil > Les Hôtels Particuliers : l'art de vivre de Philippe Savry

Les Hôtels Particuliers : l'art de vivre de Philippe Savry

Entreprendre.fr

Le groupe Les Hôtels Particuliers de Philippe Savry s’est fait une spécialité des grandes demeures de maître chargées d’histoire. L’abbaye des Vaux-de-Cernay dans les Yvelines, le château d’Arpaillargues dans le Gard, l’Hôtel du Général d’Elbée sur l’île de Noirmoutier... avec ses 11 établissements, répartis sur toute la France, le groupe engrange 15 M€ de CA.


90 % des clients sont Français

Tous sont classés monument historique, «le seul classement qui nous intéresse», estime Philippe Savry. Car les hôtels du groupe visent «une clientèle amoureuse du patrimoine, de l’histoire et des vieilles pierres qui ont du sens», ajoute le fondateur et président du groupe. Résultat, 90% des clients sont français. Si Internet draine 70% de la clientèle individuelle du groupe, «les clients viennent grâce au bouche-à-oreille, à la notoriété du groupe, aux brochures et newsletters», note Philippe Savry.

 

à lire aussi

 

Selon lui, si l’activité reste fragile, il note néanmoins «une reprise depuis le début de l’année. Et ce n’est que par la qualité des prestations et un accueil personnalisé que le secteur pourra mieux faire». Deux incontournables pour le groupe qui a su séduire en ciblant un marché et une clientèle spécifiques : «À la richesse et au design tapageur, nous préférons l’intemporelle harmonie de l’esthétique et de l’élégance à la française», affirme celui qui mise depuis 40 ans sur le particularisme d’une expérience hôtelière hors normes.

 

«Venir chez nous, c’est entrer dans la demeure d’un ami et apprécier une atmosphère chaleureuse tout en cultivant l’âme des pierres». Une formule gagnante !

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
26/06/2017
Le financement participatif moins rentable que le Livret A ? – https://t.co/hgUFnFLjqU https://t.co/wA6nRoRDas
26/06/2017
Transmission d'entreprise : les erreurs à éviter – https://t.co/hO3hDI8Nyi https://t.co/SdhYaOjjA9
26/06/2017
Poulehouse au secours des poules – https://t.co/ORkFhTFGsb
26/06/2017
Languedoc-Roussillon : locomotive des vins français – https://t.co/RWnQgHmbW9 https://t.co/EXqNACud7l
26/06/2017
Concierge, le bouton connecté qui s'occupe de votre maison en votre absence – https://t.co/bdSG9aG4eY https://t.co/fGAyNmUOpJ
26/06/2017
Alimentation : Poulaillon savoure sa réussite – https://t.co/B1bbdCqBVi https://t.co/XHwQ1Kx2tO
26/06/2017
Un coffre-fort testamentaire numérique crypté en ligne – https://t.co/qz6z8JAGpe
26/06/2017
TechnicoFlor toujours au parfum – https://t.co/PcMoqj1D33
26/06/2017
CIM, cette PME qui travaille sur le premier tramway d’Amérique latine – https://t.co/eqKPgT98u4
26/06/2017
Immobilier : quels prix à Strasbourg ? – https://t.co/4BEjrajQwt
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :