Accueil > Les indiscrets du business - Juillet 2017

Les indiscrets du business - Juillet 2017

Entreprendre.fr

Sous la houlette de Thierry Blandinières, P-DG d'InVivo (6,4 Mds€), InVivo Wine accélère son développement à l’international avec l’acquisition du roupe néerlandais Baarsma. leader de l’importation et de la distribution de vin en Europe, pour atteindre 500 M€ de CA en 2020.

 

Le réseau social géolocalisé tricolore Zenly fondé par Antoine Martin et Alexis Bonillo tombe dans l'escarcelle de SNAP, maison-mère du service de messagerie mobile Snapchat, pour 180 M€.

 

Le chef d’entreprise Lyonnais Bruno Bonnel, ancien patron d’Atari-Infogrammes et patron d’Awabot, a été élu député de la circonscription de Villeurbanne, battant l’ancienne ministre Najat Vallaud- Belkacen.

 

Fidèle à sa stratégie de croissance externe Le groupe LDLC (480 M€) fondé par Laurent de la Clergerie, rachète OLYS (40 M€) et se 14 agences dont 7 boutiques Apple Premium Reseller.

 

L’architecte parisien Jeff Van Dyck signe la nouvelle boutique Pierre Hermé (50 M€) qui ouvrira le 16 août au 4, rue de Bretagne, dans le IIIème arrondissement de Paris.

 

Le groupe de la famille Mulliez Auchan (51,72 Mds€) fait main basse sur le distributeur ukrainien Karavan (11 hypermarchés).

 

Le groupe français Legrand poursuit son offensive dans les infrastructures numériques en rachetant l'américain Server Technology (110 M$).

 

Arianne de Rothschild, présidente de la banque privée, va devoir s’acquitter d’une amende de 8,9 M€ auprès de la Commission de surveillance financière du Luxembourg, pour défaut de vigilance en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

 

Le fonds Eurazeo injecte 30 M€ dans Europcar (2,1 Mds€), le loueur de voitures qui doit racheter Goldcar (240 M€), leader de la location de véhicules low-cost en Europe.

 

Fondé par Richard Talbot, le spécialiste de la logistique internationale, Necotrans (1,3 Mds€) demande la mise en redressement judicaire de ses 11 sociétés françaises.

 

Via leur holding personnelle SCDM, Martin et Olivier Bouygues, qui possèdent déjà deux propriétés viticoles dans le Bordelais, rafflent le domaine historique de Clos Rougeard dans la vallée de la Loire.

 

En colère, les franchisés français d'AccorHotels emmenés par Arnaud Fayet, Président de l’AFA (Association des Franchisés Accor), dénomncent l'ouverture de la plate-forme de réservation du groupe aux hôteliers indépendants, modifiant les conditions contractuelles, des coûts de redevances en hausse et des performances en baisse.

 

Antoine Chabassol vend Animalbox (2,2 M€), leader européen des box pour chiens et chats, à Doctissimo (Lagardère Active).

 

Le britannique Gemfields, propriétaire du joaillier Fabergé, accepte l'offre de rachat du chinois Fosun pour 290 M€.

 

George Clooney vend sa marque de tequila Casamigos au géant britannique des boissons alcoolisées Diageo pour 900 M€.

 

Catlante (8 M€), leader français de la croisière en catamaran à voile fondé par Jean-Pascal Siméon, fait entrer le fonds 123 IM pour commercialiser son offre hors de l'Hexagone.

 

L'Oréal signe la vente de l'enseigne The Body Shop valorisée 1 Mds€ au brésilien Natura.

 

Amazon rachète la chaîne de super-marchés Whole Foods, spécialiste américain de la nourriture saine, pour 13Mds$.

 

Un mois après le rachat de CB News fondée par Christian Bachas, le groupe de formation MediaSchool (28 M€), dirigé par Frank Papazian, rachète la revue professionnelle Influencia.

 

 

 En hausse

 

Yannick Bolloré, actuel patron de Havas, a été officiellement présenté par père Vincent comme son successeur, lors de la dernière assemblée générale de Vivendi (11 Mds€ de CA).

 

Pierre-Antoine Villanova, directeur général de Corsica Ferries, l’ex-SNCM, a réussi son pari. La compagnie a réalisé 5% de bénéfices pour un chiffre d’affaires de 170 M€ et enregistre une hausse des réservations de 40% pour la saison 2017.

 

 

 En baisse

 

Le directeur général de SoLocal (ex-Pages Jaunes) Jean-Pierre Rémy quitte ses fonctions sans indemnités ni part variable. Sa restructuration financière de l’entreprise avait suscité une levée de boucliers des actionnaires.

 

L’ARAFER, autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, a épinglé Pierre Coppey, président de Vinci Autoroutes (5,1 Mds€ de CA) pour la surestimation des montants des travaux effectués sur les trois réseaux du groupe, ASF, Cofiroute et Escota.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :