Accueil > Les PME qui recherchent la croissance à l’export

Les PME qui recherchent la croissance à l'export

Entreprendre.fr

Euro faible face au dollar, savoir-faire de haut niveau, technologies compétitives, aides publiques... des conditions idéales pour exporter ? 

à lire aussi



Désormais, un nombre croissant de PME et ETI tricolores, conscientes de la qualité de leurs produits, osent aller chercher la croissance sur les marchés étrangers, notamment les pays émergents d’Asie et d’Amérique du Sud, sensibles à la «marque» France. Les chefs d’entreprise qui pensent international l’ont bien compris : l’Hexagone bénéficie encore et toujours d’une image positive au-delà de ses frontières. La qualité de vie, la culture, la gastronomie et l’authenticité symbolisant notre pays à l’étranger sont porteuses d’une vraie valeur ajoutée.

Les outils pour exporter
Le succès des start-up tricolores à l’international le prouve : dans la mondialisation, la taille des entreprises est de moins en moins un vecteur de performance. Mais conquérir un marché demande du temps, de l’argent et un vrai suivi.

 

Si les entreprises les plus innovantes vont chercher auprès du capital-investissement les moyens de financer leur déploiement, les patrons de PME plus «classiques» ne sont pas en reste, s’appuyant sur certains réseaux, dont Ubifrance (l’Agence française pour le développement international des entreprises), qui les aide à évaluer leur potentiel sur un marché et à identifier des partenaires, distributeurs...


L’Agence a ainsi accompagné 7.600 PME et ETI 

L’an passé, l’Agence a ainsi accompagné 7.600 PME et ETI françaises. Autre possibilité, intégrer dans son plan de développement international les solutions de financement de Bpifrance et les garanties de la Coface. Enfin, pour beaucoup d’entreprises, notamment celles que nous avons interrogées, le volontariat international en entreprise (VIE) est devenu un supplément humain subventionné indispensable pour identifier les interlocuteurs pertinents, assurer le suivi de contrats et animer les réseaux de distribution. Plus de 8.000 VIE sont en poste à travers le monde, contre 7.400 l’année précédente. Des exemples à suivre...

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
26/06/2017
Languedoc-Roussillon : locomotive des vins français – https://t.co/RWnQgHmbW9 https://t.co/EXqNACud7l
26/06/2017
Un coffre-fort testamentaire numérique crypté en ligne – https://t.co/qz6z8JAGpe
26/06/2017
Alimentation : Poulaillon savoure sa réussite – https://t.co/B1bbdCqBVi https://t.co/XHwQ1Kx2tO
26/06/2017
Prunay accélère son développement avec Myeggbox – https://t.co/Rlm9krp06G https://t.co/8n16pG9H6Q
26/06/2017
Concierge, le bouton connecté qui s'occupe de votre maison en votre absence – https://t.co/bdSG9aG4eY https://t.co/fGAyNmUOpJ
26/06/2017
MedinCell, la start-up qui veut ubériser le médicament – https://t.co/qJBNjrFVlQ https://t.co/TWpxURYhtS
26/06/2017
Le robot Ubbo séduit les acteurs du marché – https://t.co/7hAfswbF6T https://t.co/1Hz1IJq9TA
26/06/2017
Transmission d'entreprise : les erreurs à éviter – https://t.co/hO3hDI8Nyi https://t.co/SdhYaOjjA9
26/06/2017
Comment les PME peuvent-elles financer l’innovation ? – https://t.co/T2RRVoAXBC https://t.co/5ijMWRt3ey
26/06/2017
Nigloland : quand des petits-fils de forains défient Disney – https://t.co/npfV5wdZgV https://t.co/HIQU3aEALw
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :